Les restes de Cédrika Provencher, disparue en 2007, n'ont été retrouvés qu'en décembre 2015.

Cédrika, la douleur dont on ne guérit pas

Décembre 2015. On a découvert les restes de Cédrika Provencher, petite fille de Trois-Rivières disparue il y a maintenant dix ans. Tant de temps à vivre un cauchemar, à se questionner, à chercher, à soupçonner, à espérer, à désespérer? Puis le coup de masse! Fin de l'espoir, la vie bascule à nouveau en même temps qu'une étrange et douloureuse paix qui s'installe sans doute.
À ICI RDI, le lundi 31 juillet, à 20h, on raconte le déroulement des 3421 jours qui ont suivi sa disparition, en 2007. Peut-on imaginer l'état d'esprit des parents de la fillette? Une centaine de personnes se sont mises à sa recherche, voisins, bénévoles, policiers, chiens pisteurs. Pendant des jours, ils ont cherché en vain. Toutes les informations et les signalements ont été vérifiés un à un, et il y en a eu des centaines. On a offert un fort montant d'argent en guise de récompense. On a même fait appel à des voyants, on a utilisé l'hypnose judiciaire pour tenter de trouver le détail qui mènerait à un ou des coupables.
La seule information que la police détient avec certitude se résume à une voiture Acura rouge apparemment impliquée dans la disparition. On a retenu le nom du propriétaire, qui s'avère être un collectionneur de pornographie juvénile. Mais on ne détient pas la preuve irréfutable qu'il s'agirait bien du meurtrier de la gamine.
Draguer à l'ère du cellulaire
Ceux et celles qui n'ont plus d'ados à la maison seront sans doute renversés en regardant le documentaire de Sophie Lambert, L'amour au temps du numérique. Elle a suivi des jeunes qui ont bien voulu partager leur perception et leur façon de procéder en matière de relations amoureuses.
Tous munis d'un cellulaire, ce bidule devient le principal «outil de travail», si l'on peut dire, des garçons et des filles qui espèrent rencontrer d'éventuels candidats pour une nuit, quelques mois ou plus longtemps peut-être. Mais loin d'eux l'idée de s'engager pour toute une vie, parce qu'aujourd'hui, la vie a trop à offrir pour vivre avec la même personne durant des décennies. Tinder, Instagram, EliteSingles, les sites se multiplient et comme dira un utilisateur, c'est un véritable «bar ouvert» pour tous.
Mais devant tant d'offres, les demandeurs ne cessent d'explorer et comme chacun reste sur ses gardes pour ne pas être écorché, ils se retrouvent souvent seuls au bout du compte. Ils se voient, pour la plupart, mariés avec enfants, dans dix ans, mais devant la surabondance de possibilités de rencontres, ils reviennent toujours à la case départ. À Télé-Québec, le jeudi 3 août, à 20h.
Rompre, la sale affaire
Au rythme où les jeunes accumulent les conquêtes, suivent les ruptures. Mais qui aime avoir à rompre? Pour contrer cette étape fastidieuse, le site Breakup Shop, moyennant un léger montant, se charge de contacter la personne concernée. Ce service est en opération partout dans le monde. Par ailleurs, on dit qu'il faut dix semaines pour s'en remettre. Pascal a sombré dans une dépression nerveuse quand la mort de son père est survenue dans cette période de rupture. Il a pu compter sur une maison d'hébergement pour pères en situation difficile. Urbania/La Rupture, le vendredi 4 août, à 19h, à ICI Radio-Canada Télé.
Vapoter, bon ou pas?
Vapoter ou pas? Nous saurons enfin La vérité sur la cigarette électronique, le mercredi 2 août, 22h, à Explora. Le journaliste Michael Mosley a fouillé ce dossier. Il rencontre des scientifiques pour savoir ce que contiennent réellement ces cigarettes que plusieurs utilisent dans le but de cesser de fumer. Il organise même un groupe de volontaires pour tenter l'expérience du vapotage dans le but d'abandonner la cigarette régulière. Mosley va même jusqu'à vapoter lui-même, une fois par jour, durant tout un mois, pour constater si l'exercice a un effet sur sa santé.
La vie après le centre jeunesse
Le réalisateur, Mathieu Arsenault, est aussi un Grand Frère qui accompagne Simon, un jeune logé en centre jeunesse éprouvant des troubles de comportement et d'attachement. On veille alors sur ses écarts de conduite et ses trop-pleins impulsifs, on s'assure également de la prise de ses médicaments. Mathieu a filmé le jeune homme durant quatre ans, dans ses efforts pour se tailler une vie hors du centre, alors que les ressources d'aide ont automatiquement pris fin. À TV5, le mercredi 2 août, à 20h.
En vrac
À ICI Radio-Canada Télé : 1001 Vies raconte l'année où Alain Juppé, ancien premier ministre de la République française, vient vivre au Québec pour expier une faute de détournement de fonds publics. Un séjour rédempteur, conclura-t-il, ce samedi, 20h. C'est bientôt le bal des finissants du secondaire pour Aurélie. Accompagnée de ses amis et de son amoureux, cette étape en sera une où elle devra faire des choix déchirants. Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre, d'après le roman d'India Desjardins, avec Marianne Verville, Aliocha Schneider et Lou-Pascal Tremblay, le vendredi 4 août, à 20h.
À TVA : Animé par Isabelle Ménard, le traditionnel Défilé des jumeaux revêt les couleurs de La fiesta latina à laquelle participent également les jumelles de Joël Legendre, ce dimanche, 18h30. Jean-François Mercier saura-t-il vraiment se montrer Subtil, sensible et touchant? À vérifier, le lundi 31 juillet, à 21h.
À ICI ARTV : Décédé trop jeune, à 45 ans, Freddie Mercury - The Great Pretender, ce dimanche, à 19h, raconte la vie et l'oeuvre de cet immortel à la voix inoubliable qui nous a donné, entre autres, Bohemian Rhapsody, We are the Champions et Somebody to Love.