La deuxième saison de Barmaids sera diffusée les jeudis à 21h30 à MusiquePlus à partir du 31 août.

Barmaids et autres réalités

Le culte de la personnalité et l'intérêt pour les téléréalités ne sont pas prêts de diminuer, selon Simon Sachel. Le réalisateur de Célibataires et nus, Beachclub, Les Dieux de la scène et Barmaids alimente la bête, conscient qu'elle tourne parfois à vide, tout en croyant qu'elle est représentative d'un certain mal de vivre qui mérite d'être fouillé.
«Cette génération-là est capable du pire et du meilleur en même temps, indique le réalisateur à propos de ses protagonistes, majoritairement dans la vingtaine. Elle est beaucoup axée sur l'apparence. Parfois, j'ai l'impression de vendre beaucoup de vent, mais dans le cas de Barmaids, je me donne la peine de gratter parce qu'au-delà de l'image que ces filles-là projettent, il y a quelque chose, mais je n'ai pas toujours l'impression qu'elles sont intéressées à nous le montrer.»
Les jeunes femmes s'assument pleinement, sans tabous et sans pudeur. «Lorsqu'on leur montre ce qu'on a tourné, il n'y a jamais de malaise, elles vivent bien avec ça, raconte-t-il. Après, c'est à moi de le doser, parce que je veux que ces jeunes femmes-là se fassent aimer du public».
Le réalisateur semble avoir fait sa spécialité des téléréalités de party un peu - ou très - crues. «Je n'ai pas inventé le genre. Mais j'en fais beaucoup. J'en développe et je m'en fait proposer, je suis comme dans un engrenage», indique-t-il. «Je n'ai pas trop de succès d'estime, admet-il en riant, mais j'ai des succès populaires». Barmaids a en effet été le hit de l'année sur Musique Plus, rejoignant en moyenne 400 000 téléspectateurs chaque semaine.
«Le diffuseur aime ben ça que ce soit des barmaids, mais pour moi, ça a très peu d'importance. On ne peut pas faire 13 fois 22 minutes de filles qui prennent des shooters, indique-t-il. Quand je m'attaque à ce genre de shows-là, c'est toujours à travers des personnages. Ce qui m'intéresse vraiment, c'est le monde».
Pendant la deuxième saison, les filles iront notamment en camping... Une sortie qui s'avérera désastreuse. «Disons que cet épisode-là va sûrement renforcer certains préjugés», note le réalisateur. Trois nouvelles barmaids, Vanessa, Ann-Gaël et Ève, se joignent à l'émission et amèneront de nouvelles couleurs. «Vanessa veut devenir humoriste et qui n'est pas du tout dans la séduction. Elle les aime, mais elle n'hésite pas à confronter celles qui sont obsédées par leurs réseaux sociaux.»
En juillet, Sachel tournait une nouvelle téléréalité qui sera présentée sur la chaîne Moi & Cie cet automne, Hommes cherchent sérieux, où on suivra des hommes dans la trentaine et la quarantaine qui essaient de trouver l'amour. «On parle encore un peu de séduction, mais on sera très loin du public de Barmaids!» note-t-il.
La deuxième saison de Barmaids sera diffusée les jeudis à 21h30 à MusiquePlus à partir du 31 août. On peut visionner les épisodes de la première saison à noovo.ca/emissions/barmaids