Andrew Lincoln au Comic-Con International 2018 de San Diego

Andrew Lincoln confirme son départ de «The Walking Dead»

SAN DIEGO — Les fans de «The Walking Dead» présents au Comic-Con de San Diego, l’une des plus grandes célébrations au monde de la pop culture, ont fait vendredi leurs adieux au shérif Rick Grimes, vedette d’une des séries les plus populaires de la télévision américaine.

Une ribambelle de vedettes de la série The Walking Dead et de son spin-off Fear the Walking Dead étaient présentes vendredi dans cette ville de Californie, sur la côte ouest des États-Unis, et l’acteur britannique Andrew Lincoln a confirmé les rumeurs, attestées par inadvertance par le producteur Robert Kirkman.

«Ce sera ma dernière saison à interpréter le rôle de Rick Grimes», a annoncé, devant plusieurs milliers de personnes, Andrew Lincoln dont le personnage n’a quasiment manqué aucun épisode au cours des huit saisons précédentes.

La confirmation officielle de son départ a donc été réservée pour ce rassemblement, la grande convention annuelle d’adeptes de superhéros ou de personnages de BD, qui attire chaque mois de juillet quelque 100 000 personnes, dont beaucoup se parent de costumes élaborés.

«J’adore cette série. C’est tout pour moi. J’adore les gens qui font cette série. Je promets de ne pas pleurer. J’ai assez pleuré à l’écran», a ironisé l’acteur de 44 ans.

Basée sur une BD du même nom créée par un trio d’auteurs, dont l’un des producteurs du programme télévisé, Robert Kirkman, la série post-apocalyptique qui dépeint des États-Unis devenus un pays de morts vivants a remporté un succès fou.

Entre 2013 et 2017, la série s’est classée en tête des audiences chez les 18-49 ans tout programme télévisé américain confondu. Elle enregistre aussi le plus grand nombre de téléspectateurs au total dans l’histoire de la télévision câblée aux États-Unis.

Neuvième saison en octobre 

L’intrigue de la série — qui avait fait ses débuts en 2010 sur la chaîne câblée AMC — se focalise sur Rick Grimes. Se réveillant à l’hôpital après qu’on lui ait tiré dessus, il se retrouve seul dans un monde où les êtres humains sont transformés en morts-vivants, «les marcheurs».

«Je suis un peu ému. Ça fait neuf ans que je viens ici», a confié Andrew Lincoln aux journalistes après sa dernière apparition pour The Walking Dead au Comic-Con de San Diego.

«J’adore cet endroit et j’adore voir les fans, et vous avez été une partie tellement essentielle de mon expérience. Mais ma relation avec M. Grimes est loin d’être terminée», a-t-il lâché.

Impossible de dire si l’acteur faisait référence au tournage en ce moment de ses derniers épisodes, à la possibilité d’apparaître dans l’un des nombreux projets franchisés ou à quelque chose de complètement différent.

Au Comic-Con, AMC a diffusé une bande-annonce de près de six minutes de la neuvième saison montrant Rick en des temps bien moins agités, leader d’un campement de survivants, avec toutefois des tensions émergentes avec ses lieutenants.

Déguisés ou non, les fans de San Diego et du monde entier devront patienter jusqu’en octobre pour découvrir la dernière saison du shérif sur leur petit écran.