L’entrepreneur Alexandre Taillefer demande à Amazon, propriétaire de la plateforme sociale Twitch, d’utiliser ses capacités technologiques pour détecter et référer les messages de détresse.

Alexandre Taillefer souhaite à Jeff Fillion de trouver la sérénité

Alexandre Taillefer ne se réjouit aucunement du congédiement de Jeff Fillion, bien au contraire, estimant que personne ne peut se réjouir d'une telle nouvelle.
<p>Jeff Fillion</p>
Bell Média a montré la porte au controversé animateur de radio de Québec, mercredi, à la suite d'un gazouillis de mauvais goût de ce dernier au sujet du suicide du fils de M. Taillefer après que celui-ci se soit ouvert pour la première fois sur ce drame lors d'une entrevue télévisée.
Interrogé par La Presse Canadienne alors qu'il procédait au lancement de l'application grand public de son entreprise Téo Taxi, à Montréal, M. Taillefer a souhaité à Jeff Fillion de trouver la paix et la sérénité.
Devenir un agent provocateur... positif
L'homme d'affaires a dit espérer que l'animateur devienne un agent provocateur positif plutôt que négatif, ce dont la société n'a pas besoin, selon lui.
Il s'est dit étonné de la haine qu'entraîne l'animateur dans son sillage, disant avoir reçu des centaines de messages désobligeants et méchants à la suite du congédiement de Jeff Fillion.