Une répétition générale du Petit Prince sera ouverte au public dimanche à 14h au studio d'essai de Méduse

Sur le radar - journées de la culture

Un Petit Prince qui fait du bien
Une fillette dégourdie qui vient de perdre sa maman utilise son livre préféré, Le Petit Prince de Saint-Exupéry, pour sortir son père de son chagrin. Voilà en somme où nous amènent Anne-Marie Olivier et Marie-Josée Bastien avec Mon Petit Prince, un spectacle jeunesse ancré dans la résilience qu'elles ont signé à quatre mains. Coproduction du Gros Mécano et du Théâtre de la Petite Marée, la pièce a été créée à Bonaventure l'an dernier. Destinée à un public âgé de sept ans et plus, elle tournera cet automne un peu partout au Québec avant de s'installer dans la capitale, aux Gros Becs, du 13 au 25 mars. Une répétition générale sera ouverte au public dimanche à 14h au studio d'essai de Méduse. Réservation requise au 418 649-0092 ou à lea.fischer-albert@grosmecano.caGeneviève Bouchard
***
La murale de Jordi Bonet en réalité augmentée
La murale de Jordi Bonet
On voit la murale de Jordi Bonet à chacun de nos passages au Grand théâtre, mais comme on séjourne dans les lieux d'abord et avant tout pour assister à un concert, on a rarement le temps de l'observer à fond. Ce sera l'occasion de le faire, samedi, de 12h à 15h, en réalité augmentée. Les visiteurs pourront utiliser leur téléphone intelligent ou emprunter un iPad afin de redécouvrir l'imposante murale, qui prend la forme d'un triptyque totalisant pas moins de 1000 mètres carrés.  Nicolas Houle
***
Théâtre: dans les coulisses d'une création
Le mois prochain, le Théâtre Niveau Parking conviera le public de La Bordée dans son CHSLD, acronyme bien connu ici détourné vers un Centre d'humbles survivants légèrement détraqués. La pièce mise en scène par Véronika Makdissi-Warren pose, nous dit-on, «un regard tendre et humoristique sur la vulnérabilité de la vieillesse» et décrira les aventures de cinq résidents d'un foyer pour personnes âgées. Le tout se déploiera dans un univers empruntant au slapstick, dont Charlie Chaplin demeure l'un des plus célèbres représentants. L'équipe du spectacle ouvre ses coulisses aux curieux le temps de deux présentations, samedi à 13h et à 14h, à la salle de répétition de La Bordée. Info au 418 529-1966.  Geneviève Bouchard
***
Savoureux écrits
Matthieu Simard
L'éditeur Alto organise un 5 à 7 qui prendra la forme d'un accord bières-romans vendredi. Les comédiens Isabelle Beaulieu et Patrick Ouellet plongeront dans les écrits de Dominique Fortier, Rawi Hage, Catherine Leroux, Larry Tremblay et Thomas Wharton. Chaque lecture sera associée à une bière présentée par la Tabagie de la Place. Le nouveau roman de Matthieu Simard, Ici, ailleurs, sera également à l'honneur. À noter qu'il faut réserver sa place 418 522-1209 poste 2 ou au alto@editionsalto.com pour assister à cet événement qui aura lieu au 280, rue Saint-Joseph Est.  Nicolas Houle
***
Tourner un court métrage
Qui n'a jamais rêvé de tourner un court métrage dans un véritable studio? Ce sera possible samedi à l'École de cinéma et télévision de Québec, de 9h à 12h. Avec l'aide de quatre professionnels du cinéma québécois (Martin Matte, Garry Gagnon, Gabriel Rochette et Adrien Danielou), le cinéaste en herbe explorera chacune des étapes de la création d'un film, du découpage d'un court scénario jusqu'au montage d'une séquence sur ordinateur. Le participant pourra devenir comédien ou technicien de plateau durant le tournage du film. L'atelier est destiné aux 13 ans et plus. On peut s'informer sur le site des Journées de la culture (www.journeesdelaculture.qc.ca) ou au 418 847-0009.  Éric Moreault 
***
Des sets carrés à Place Royale
Nostalgiques des soirées d'antan? Rendez-vous sur le parvis de l'église Notre-Dame-des-Victoires samedi, de 13h à 14h30. La Place Royale sera alors transformée en sets carrés où un calleur, des musiciens et des danseurs feront vibrer les passants sur des rythmes traditionnels. Nul besoin d'avoir de l'expérience ou de revêtir votre chemise à carreaux pour entrer dans la danse! En cas de pluie, l'activité se déplace aux Voûtes de la Maison Chevalier.  Daphné Bédard