Ce moment de grâce où tout pourrait basculer

Sur le radar

Les courts d'ici
Fidèle à son habitude, Spira a concocté toute une soirée de courts métrages pour sa sixième soirée festive. La programmation mise d'abord sur trois films tournés à Québec ou par des cinéastes d'ici. On pourra y voir Ce moment de grâce où tout pourrait basculer, tourné en France par Anne-Marie Bouchard. Il y aura aussi Rencontre du 3e âge, de la Française Ève Dufaut, filmé dans la capitale, tout comme Antoine et Alexeï de l'Acadienne Emmanuelle Landry. Ce n'est pas tout. Le public verra en primeur un film haïtien, La valise de Rosario Lacroix, ainsi que Happy End de Jan Saska, présenté en première à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2016. Mutants, d'Alexandre Dostie, gagnant du meilleur court métrage canadien au TIFF 2016, sera aussi projeté. Le tout a lieu jeudi, au Cercle, à compter de 19h30 (ouverture des portes, projection à 20h). Admission : 6 $ à 8 $.  Éric Moreault 
Anecdotes de quartier
La compagnie de danse Code universel montrera vendredi et samedi le fruit de son projet Les veillées. Depuis le 18 novembre, les membres du collectif multidisciplinaire, dont fait partie Nicolas Jobin, Daniel Bélanger et Maryse Damecour, sont allés à la rencontre des citoyens de l'arrondissement Haute-Saint-Charles. Ils se sont promenés dans les organismes, dans les autobus et dans les rues. Les «veilleurs» ont écouté les anecdotes et les histoires de quartier, en plus d'échanger avec les gens sur la présence et la perception de l'art. Le tout a été filmé. Le résultat sera présenté vendredi, à 20h et samedi, à 16h et à 20h à l'agora de l'école L'Odyssée. L'entrée est libre.  Daphné Bédard
Pièces à quatre mains
Les Concerts Couperin présentent À mains jointes, un programme qui ne comprend que des pièces pour piano à quatre mains. Les pianistes Nathalie Tremblay et Hugues Cloutier y joueront Une semaine du petit elfe Ferme-l'oeil pour piano à quatre mains de Florent Schmitt et Mini cirque (les pièces à quatre mains) de la compositrice québécoise Anne Lauber. Les percussionistes Anne-Julie Caron et Jean-Luc Bouchard se joindront à eux pour Ma mère l'Oye pour piano à quatre mains et percussions de Ravel (selon les arrangement de Peter Sadlo). Au cours du concert, qui s'adresse à toute la famille, des extraits de contes seront lus par le comédien Roland Lepage. Le tout est présenté en collaboration avec le Conservatoire de musique de Québec le dimanche 4 décembre à 14h30 au Musée de l'Amérique francophone. Billets 25 $, 10 $ étudiants et 5 $ pour les 12 ans et moins. Info : 418 643-2158 et www.couperin.ca  Josianne Desloges
Deux soirées de Planet Smashers
Les années passent, mais les Planet Smashers demeurent. La formation ska vient renouer avec ses fans de Québec deux fois plutôt qu'une les 2 et 3 décembre, à l'Anti, avec des concerts bien différents. Le vendredi, les Montréalais joueront l'album Life of the Party en entier et compléteront ensuite avec leurs pièces les plus connues. Le samedi, c'est le premier album de The Specials qui sera à l'honneur, après quoi le groupe interprétera les demandes spéciales des fans. L'entrée se fait dès 19h. Les billets sont disponibles au coût de 23,79 $ sur lepointdevente.comNicolas Houle
De la Reine lance son premier album
La formation de Québec De la Reine lancera jeudi son premier album à la salle D'Youville du Palais Montcalm. Le trio qui réunit la chanteuse et claviériste Odile Marmet-Rochefort (Men I Trust), le guitariste et bassiste Vincent Lamontagne (X-Ray Zebras, Ghostly Kisses) et le batteur et bidouilleur Jean-Etienne Collin Marcoux (Beat Sexü, X-Ray Zebras, Anatole) touche à une électro exploratoire, où le chant est livré en français. On pourra entendre l'album en entier et le groupe promet des surprises. Ouverture des portes à 20h. Entrée : 15 $. Info et billets au palaismontcalm.ca  Nicolas Houle
Trois concerts sur le campus
La Faculté de musique de l'Université Laval propose trois concerts du 5 au 7 décembre. Lundi à 19h30 au Théâtre de la Cité universitaire, le grand ensemble de jazz FaMUL jazz, sous la direction de Janis Steprans, interpréteront des mélodies de Duke Ellington, Maria Schneider, Eddie Palmieri, Thad Jones et Bill Evans et auront comme soliste invitée Geneviève Poitras. Mardi, même heure, même lieu, Rémy Tremblay dirigera Les voix du jazz en concert où deux ensembles d'une quinzaine de chanteurs et une section rythmique présenteront entre autres des pièces de Darmon Meader, Billy Joel, Irving Berlin et John Lennon. Mercredi, cette fois à la salle Henri-Gagnon, l'Orchestre à vent de la Faculté jouera entre autres du Verdi, du Satoshi Yagisawa, du Johan de Meij et du Philip Sparke avec Manhattan pour trompette solo, mettant en vedette Isabelle Santerre. Le tout sous la direction de René Joly. Billets disponibles à www.mus.ulaval.ca/billetterie ou à la porte le soir du concert.  Josianne Desloges