Adib Alkhalidey présente un deuxième spectacle solo intitulé Ingénu.

Sur le radar

Adib Alkhalidey l'ingénu
Après Je t'aime, Adib Alkhalidey présente un deuxième spectacle solo intitulé Ingénu, où il décode notre société mal en point avec un humour candide et sans malice, à l'opposé de la tendance lourde du sarcasme et du vulgaire. Celui qu'on peut voir dans l'émission Like-moi! écrit également pour d'autres humoristes, comme Maxim Martin et Eddy King. Dans son nouveau spectacle, il parle entre autres d'enfance, de TDAH, d'immigration et de sexualité. L'humoriste a fait le choix de présenter sa deuxième tournée dans des petites salles, sans tambour ni trompette, presque en catimini. Malgré tout, il n'y a plus de billets disponibles pour le spectacle de ce soir à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec. Il y aura toutefois une supplémentaire le 16 décembre 2017. Mieux vaut prévoir le coup...  Josianne Desloges 
***
Cinéma: y a de la joie
Spira profite de la présentation de la Manif d'art 8 pour présenter une édition spéciale de sa soirée de courts métrages, Court Spira Court. L'équipe s'est inspiré du thème L'art de la joie pour sa programmation de huit films. Parmi ceux-ci, on note la présence de Zoufs de Tom Boccara, Noé Reutenauer et Emilien Vekemans, vu au Festival de Québec (FCVQ); Rakijada de Nikola Ilic et Une nuit à Tokoroki de Roxana Stroe, qui seront présentés en première dans la capitale, ainsi qu'une version de travail de Bonfires, de Martin Bureau. L'événement se déroule ce jeudi à 20h, au pavillon Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). À noter qu'il est précédé, pour ceux qui le désirent, d'un cocktail, à 18h, au coût de 12 $, ce qui comprend deux consommations, de l'animation et l'entrée à la projection. Sinon, l'entrée est de 6 $ à 8 $.  Éric Moreault
***
Dans l'univers de Melvile
Tout au long du mois d'avril, l'auteur de bande dessinée Romain Renard est en résidence à Québec. En plus de rencontrer le public au Centre des congrès pour des dédicaces (voir horaire au fbdfq.com), il continuera de déployer l'univers de sa série Melvile au-delà des deux tomes qu'il a publiés aux éditions du Lombard, ce qu'il avait déjà commencé à faire avec une application destinée aux tablettes et téléphones intelligents. Les Chroniques de Melvile, présentées au Musée de la Civilisation le 6 avril, permettront d'entrer dans la mystérieuse ville par l'entremise du cinéma et de la musique. La soirée débute à 21h. Contribution volontaire.  Nicolas Houle
***
La course à l'espace au MNBAQ
On ne sait plus tellement où donner de la tête tellement les activités sont nombreuses cette année au Festival de la bande dessinée de Québec. Si on se limite seulement aux expositions, on en recense une trentaine... Dans le lot, on trouve La Course à l'espace, de Francis Desharnais et Alexandre Fontaine Rousseau, le duo auquel on doit Les Premiers aviateurs. Pour cette expo, qui se poursuit jusqu'au 23 avril au Musée national des Beaux-Arts, les deux hommes ont utilisé les cellules du pavillon Charles-Baillargé comme s'il s'agissait de cases de BD afin de relater une histoire inspirée de la course à l'espace qui opposait les Américains aux Russes, dans les années 60. À noter que Desharnais lancera aussi la BD Le Seigneur de Saint-Roch, qu'il a signée avec ValMO, le 6 avril, à 19h, à l'Anti.  Nicolas Houle