Sur le radar

Et de deux pour Sarah Neufeld
La violoniste Sarah Neufeld, qu'on connaît d'abord pour son travail au sein de la formation Arcade Fire, mais aussi pour avoir été impliquée au sein de Bell Orchestre et en duo avec Colin Stetson continue de développer sa carrière solo. Elle a récemment lancé son deuxième album, The Ridge, où elle s'approche de l'univers de la pop et où sa voix est mise davantage à contribution. La Montréalaise sera de passage lundi, à l'Anti, en compagnie de Stefan Schneider (The Luyas, Bell Orchestre). Eartheater se chargera de la première partie. Billets en vente sur lepointdevente.com, au coût de 17,79 $.  Nicolas Houle 
Des films familiaux à partager
Il n'y a pas si longtemps, plusieurs cinéastes amateurs - un père, une tante - profitaient de caméras 8 mm, super 8 mm ou 16 mm pour tourner de petits films sans prétention, projetés ensuite sur un drap blanc au sous-sol pour la famille et les amis. Antitube vous donne l'occasion de fouiller dans vos archives et de partager ces moments (ou même de découvrir ce qu'il y a sur les bobines) en participant à la Journée du film de famille qui se déroulera samedi à 19h, au Maelstrøm Saint-Roch (181, rue Saint-Vallier Est). Des projecteurs seront mis à la disposition des participants pour échanger dans une atmosphère conviviale. On profitera de l'occasion pour présenter une sélection de films amateurs d'exception tournés au Québec depuis la décennie 1920, dont ce qui semble être le plus ancien film couleur encore existant (vers 1929), dont Le Soleil parlait ces derniers jours. L'entrée est de 5$ à 6$.  Éric Moreault
Amitié enfantine
Le théâtre jeunesse Les Gros Becs présente jusqu'au 17 avril le spectacle Tu dois avoir si froid. Dans un texte de Simon Boulerice, la pièce raconte la relation entre Félix, 5 ans, et sa cousine Morgane, 9 ans, qui prétend en avoir 18. Après Les mains dans la gravelle, présentée en 2011 à Québec, le directeur artistique de L'Arrière Scène de Beloeil, Serge Marois, replonge dans l'univers éclaté de Simon Boulerice pour en faire la mise en scène. Le spectacle s'adresse aux 6 ans et plus. Représentations grand public dimanche, à 11h et à 15h. Pour info: www.lesgrosbecs.qc.ca  Daphné Bédard
Feydeau entre en scène
Alors que La Bordée vient de présenter Feydeau, un collage de textes du maître du vaudeville, des quiproquos, des histoires de couchette et des portes qui claquent, le Rideau Vert propose Le prince des jouisseurs, où Feydeau devient un personnage de théâtre. Le texte de Gabriel Sabourin, mis en scène par Normand Chouinard, nous présente un Georges Feydeau aux prises avec des ennuis domestiques, victime d'une angoisse de la page blanche et subissant les conséquences d'un début de maladie qui ne lui permettent plus de distinguer la réalité de la fiction. La comédie biographique met en vedette Alain Zouvi, Frédéric Desager, Hélène Mercier, Jonathan Michaud, Geneviève Rioux, Rachel Graton et l'auteur. Elle est présentée une seule fois, dimanche à 20h, à la salle Albert-Rousseau.  Josianne Desloges
Le retour de Steve Hackett
Rares sont les tournées où Steve Hackett néglige ses fidèles fans de Québec. Cette nouvelle série de spectacles, longuement intitulé Acolyte to Wolflight with Genesis Revisited Tour- The Total Experience, ne fait pas exception : le musicien s'arrêtera au Grand Théâtre vendredi. Au menu, des titres de son récent album solo Wolflight et bien sûr des incontournables de Genesis. Hackett sera entouré de Nad Sylvan (chant), Roine Stolt (basse), Roger King (claviers), Gary O'Toole (batterie) Rob Townsend (saxophones, flûtes). Billets : 70,25 $, 81,75 $, 87,50 $ et 104,75 $. Info: www.grandtheatre.qc.ca/ Nicolas Houle
Les ados à Méduse
Les jeunes de 13 à 17 ans sont invités à découvrir les studios, les espaces d'exposition et les ateliers de création de Méduse samedi après-midi à l'occasion d'une visite guidée. Ce sera aussi l'occasion pour eux de rencontrer le chorégraphe Daniel Bélanger, le vidéaste Alexandre Berthier, l'artiste visuelle Josée Landry-Sirois, le musicien Fred Lebrasseur, l'artiste audio Mériol Lehmann et l'auteure Hélène Matte, qui animeront le projet Connexion/déconnexion. Ce dernier a pour but d'initier les jeunes de Québec à l'art sonore, la danse, le dessin et certaines technologies numériques. Un groupe sera formé dans chacun des arrondissements, et il y aura des ateliers un soir par semaine pendant six semaines, puis un événement spécial le 19 juin. Ceux qui le désirent pourront s'inscrire samedi de 13h30 à 15h30 ou en écrivant à mediation@meduse.org Josianne Desloges