Barack Obama en compagnie des chanteurs Janelle Monae (à droite) et de Kendrick Lamar (à gauche)

Spotify offre un emploi à Obama

Spotify a publié lundi une offre d'emploi destinée à recruter un président des listes de lecture, un poste sur mesure pour Barack Oabama, selon le directeur général de la plateforme de musique en ligne, Daniel Elk.
«Hey @BarackObama, j'ai entendu dire que vous étiez intéressé par un rôle chez Spotify. Avez-vous vu celui-là?» a tweeté le dirigeant suédois, en ajoutant un lien vers l'annonce.
Selon le descriptif du poste, le futur président des listes de lecture devra posséder «au moins huit années d'expérience à la tête d'une nation de premier plan».
Pas Merkel ou Harper
Pour s'assurer qu'Angela Merkel ou l'ancien premier ministre canadien Stephen Harper, entre autres, n'aient pas l'idée de postuler, Spotify a ajouté d'autres mentions qui correspondent clairement au seul profil du président des États-Unis sortant.
Le candidat devra ainsi avoir «de bonnes relations avec de nombreux artistes et musiciens. Kendrick Lamar est venu jouer à votre fête d'anniversaire? Venez nous raconter ça», explique l'annonce, en référence au passage du rappeur à la Maison-Blanche à l'occasion des 55 ans de Barack Obama, en août dernier.
Autre critère, le futur président des listes de lecture devra posséder un «bon esprit d'équipe, une excellente éthique de travail, un comportement amical et chaleureux, et un prix Nobel».
Barack Obama s'est souvent vanté, sur le ton de l'humour, de la qualité de ses listes de lecture.
Lors des deux derniers étés, la Maison-Blanche a publié la liste musicale officielle des vacances du président des États-Unis, accompagnée d'une liste de livres. Quelques heures après sa publication, en août dernier, la liste de lecture est devenue la plus écoutée sur Spotify.
L'annonce publiée lundi faisait également suite à un message publié il y a quelques jours sur Instagram par la femme de l'ancien ambassadeur des États-Unis en Suède, Mark Brzezinski.
Selon elle, lors d'une réception à la Maison-Blanche, Barack Obama lui a expliqué, en référence à son déplacement à Stockholm : «J'attends toujours mon poste chez Spotify... parce que je sais qu'ils ont adoré ma liste de lecture.»