Souvenirs de Nirvana, retour des Backstreet Boys

Le clip à voir: «Island» d’Emilie Kahn

Il y a trois ans, l’auteure-compositrice-interprète Emilie Kahn a fait fort belle impression avec 10000, un premier album déposé sous la bannière d’Emilie & Ogden, du nom de sa harpe, son instrument de prédilection. Voilà que la Montréalaise abandonne son pseudonyme et annonce pour février la parution d’Outro, sa deuxième offrante. Elle en a donné un avant-goût avec la pièce Island, mise en image par la réalisatrice Marie-Soleil Denault. Un clip tout en féminité, où le délicat côtoie le plus rude, où la douce harpe de la musicienne voisine camions et motos. 

***

Dans les écouteurs de… Marie-Mai

«J’écoute beaucoup l’album de Robyn, Honey. Elle est l’une de mes plus grandes inspirations. C’est une artiste pop qui est hallucinante, qui a une belle vision. Elle est revenue dans le monde artistique avec une envie de renouveau et elle l’a fait dans ses termes, avec ses couleurs. C’est sûr et certain que de voir une artiste comme ça, ça m’a beaucoup inspirée dans mon propre cheminement. Les sonorités sont bonnes, les mélodies sont accrocheuses, sa voix et sa façon de performer sur scène… Il n’y a rien de décevant là-dedans. Elle est au top de ma liste!»

***

Dans les archives

Il y a 25 ans, le 18 novembre 1993, Nirvana montait sur la scène du Sony Music Sudios de New York pour immortaliser, pour le compte de la chaîne MTV, un concert acoustique qui allait passer à l’histoire. Pour l’occasion, le groupe avait monté un programme constitué de pièces de ses albums Bleach, Nevermind et In Utero, mais aussi de plusieurs reprises empruntées à David Bowie et aux Meat Puppets, notamment. La prestation s’est conclue dans une intense relecture de Where Did You Sleep Last Night, chanson popularisée par Lead Belly, que Kurt Cobain avait justement identifié comme son musicien préféré. Selon la petite histoire, le chanteur a par la suite refusé de livrer un rappel, clamant qu’il ne pourrait pas atteindre le même niveau d’interprétation. La captation a fait l’objet d’un album lancé le 1er novembre 1994, sept mois après le décès de Cobain. 

***

Inédits d’entrevue: Ogden Ridjanovic d’Alaclair Ensemble 

Sur le titre du cinquième album d’Alaclair Ensemble, Le sens des paroles: «En étant dans le rap depuis si longtemps, en le connaissant si bien, c’est plus évident pour nous de déceler les qualités poétiques d’un texte qui semblera en avoir aucune pour un non initié. Il y a ça par rapport au rap en général, mais aussi par rapport à ce que nous, on fait. C’est rare dans Alaclair Ensemble que le sens de nos œuvres se dégage de façon prosaïque. C’est rare qu’on prend les gens par la main d’un point A à un point B. En lisant le titre de la toune, tu n’auras pas vraiment d’idée de quoi ça va parler. On est moins dans la prose, on est plus dans l’axe vertical, dans les associations poétiques. On pourrait même éventuellement inverser l’ordre des versets dans les chansons et ça ne changerait pas nécessairement grand-chose. C’est dans ce sens-là qu’on est peut-être plus ancré dans la tradition poétique. Et c’est ça qu’on veut dire aux gens: Alaclair Ensemble, ce n’est pas juste du n’importe quoi, de l’aléatoire. Ça prend peut-être quelques écoutes, mais il y a possibilité d’aller chercher du sens à ces paroles-là. Même s’il y en a plusieurs.»

Note: Alaclair Ensemble se produira le 23 novembre à Québec, le 24 novembre à Gatineau et le 29 novembre à Sherbrooke

***

L’extrait: Backstreet Boys, Chances

Ceux qui doutaient du pouvoir d’attraction que détenaient encore les Backstreet Boys ont été confondus l’an dernier, alors qu’ils ont fait courir les foules sur les plaines d’Abraham pendant le Festival d’été de Québec. Le phénomène tenait uniquement de la nostalgie puisque Nick, Brian, A.J. Howie et Kevin n’avaient pas de nouveau matériel à offrir. Au moment de repartir en tournée (ils feront escale le 15 juillet au Centre Bell, à Montréal), les Boys remédieront à la situation en lançant fin janvier l’album DNA. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont sorti l’artillerie lourde pour le premier extrait, Chances, en s’entourant du faiseur de hits Ryan Tedder (One Republic) et de la coqueluche torontoise Shawn Mendes…