Lydia Képinski

Sortir au FEQ

Avant l'incontournable
Le passage de l'incontournable Kendrick Lamar s'accompagne d'une autre visite intéressante, celle d'Anderson.Paak. L'Américain, qualifié de «gros morceau», par le directeur de la programmation, Louis Bellavance, collabore étroitement avec Dr. Dre. Il a deux albums solo à son actif, quatre si l'on compte ceux parus sous le pseudonyme de Breezy Lovejoy, à ses débuts. Le travail du rappeur n'est pas passé sous le radar de la Recording Academy, qui décerne les Grammy: il a été en nomination pour le prix de la Révélation de l'année et pour le Meilleur album urbain contemporain, avec Malibu. Avec Nicolas Houle
>> À 20h sur les plaines d'Abraham
Le choix de Louis Bellavance
Louis Bellavance, directeur de la programmation au Festival d'été, ne tarit pas d'éloges pour Birds of Bellwoods. Le groupe torontois figure d'ailleurs dans son «top 5 des trucs à ne pas manquer» au Festival d'été pour les festivaliers en quête de découvertes. «C'est comme si on venait de retrouver Mumford and Sons après [leur] premier extrait», compare-t-il. The Birds of Bellwoods: «une grosse étoile», conclut-il. Ça promet!
>> À 22h au District St-Joseph (ce soir et samedi)
La découverte
J'ai entendu pour la première fois Lydia Képinski lors de son passage à l'émission de radio La soirée est (encore) jeune en mai dernier. Déstabilisante d'honnêteté, la gagnante des Francouvertes 2017 m'a accrochée dès le début de son entrevue. C'était avant qu'elle se mette à chanter. Là, j'étais complètement sous le charme. Des textes riches, une voix pure, un son singulier, j'attends la suite de son premier EP avec impatience.
>> À 18h à la place D'Youville