Sinead O'Connor en spectacle en 2012

Sinead O'Connor lance un appel de détresse

Sinéad O'Connor lance un appel de détresse déchirant dans une vidéo de 12 minutes publiée sur Facebook.
La vidéo, rendue publique jeudi dernier, a été tournée dans une chambre de motel du New Jersey où elle avait élu domicile. La chanteuse irlandaise, âgée de 50 ans, soutient, en larmes, que si elle est encore en vie aujourd'hui, c'est seulement pour les autres, notamment pour son psychiatre, sans quoi elle «serait déjà partie».
Elle confie qu'elle se bat sans relâche, tous les jours, pour rester en vie, comme le font des millions et des millions d'autres personnes. Elle déplore par ailleurs le manque de soutien de ses proches, estimant que «des étrangers sur Facebook» sont plus gentils avec elle que les membres de sa propre famille.
La chanteuse implore ses enfants, maintenant adultes, et les pères de ceux-ci de faire un effort pour la ramener chez elle en Irlande.
Sinéad O'Connor soutenait dans la vidéo qu'elle vivait dans un motel Travelodge à South Hackensack, au New Jersey. La police locale a voulu vérifier son état de santé, mais la chanteuse n'était plus présente lors de la visite des agents, a indiqué mardi le capitaine Robert Kaiser. La police ignore où elle se trouve actuellement.
Un courriel transmis à son agent est resté lettre morte. Dans un nouveau message publié lundi soir «en son nom» sur Facebook, on assure que la chanteuse se porte bien, qu'elle n'est pas suicidaire, qu'elle est «entourée d'amour et reçoit les meilleurs soins».
Sinéad O'Connor n'a jamais caché ses problèmes de santé mentale: elle a déjà admis qu'elle souffrait de trouble bipolaire (psychose maniacodépressive).
La chanteuse a été notamment au sommet des palmarès mondiaux en 1990 avec une version de la balade de Prince «Nothing Compares 2 U». Deux ans plus tard, elle avait provoqué une controverse en déchirant une photo du pape Jean Paul II pendant sa prestation à l'émission satirique «Saturday Night Live».