Pénélope McQuade, Nathalie Petrowski et Isabelle Racicot

Pénélope ramène ses Échangistes

CHRONIQUE / Au bout du fil, Pénélope McQuade paraît dangereusement en forme. Elle est déjà loin la tourmente qui a ébranlé les débuts de son talk-show Les échangistes, l'été dernier. Trop de banalités, pas assez de culture et de contenu sérieux, ont pesté plusieurs qui invoquaient le mandat de Radio-Canada. Elle l'admet elle-même, ça a brassé fort.
Et pourtant, elle n'en est pas sortie abattue. «Je ne pensais jamais que je réagirais aussi bien dans une telle situation. De ne jamais avoir perdu le cap, de ne pas avoir pogné les nerfs, ni de n'avoir été en petite boule en pleurant. Je ne pouvais pas flancher, je devais au contraire faire preuve de leadership pour toutes ces personnes qui comptaient sur moi», raconte l'animatrice, qui entreprend son septième été à ICI Radio-Canada Télé, en comptant les années de son talk-show éponyme.
Et puis après tout, Les échangistes a rajeuni l'auditoire dans la case horaire de 21h, au point de convaincre le diffuseur de la ramener pour une deuxième saison. De retour le lundi 3 avril pour 23 semaines, l'émission produite par Éric Salvail subira quelques changements, mais pas majeurs, prévient Pénélope. Pour les revoir plus souvent dans la saison, on a réduit le nombre d'échangistes à 10. Deux nouvelles, Isabelle Racicot et Nathalie Petrowski, se joignent donc à Jean-Sébastien Girard, Jean-René Dufort, Alex Perron, Anne Casabonne, Joël Legendre, Jean-François Breau, Pier-Luc Funk et Patrick Masbourian. De leur côté, Salomé Corbo, Anaïs Favron, France Castel et Rémi-Pierre Paquin ne seront pas de retour.
Pénélope a elle-même téléphoné à Isabelle Racicot et Nathalie Petrowski pour les inviter à joindre son équipe. «Dans le cas de Nathalie, on l'a engagée comme empêcheuse de tourner en rond, de grain de sable dans l'engrenage, pour pointer ce qui retrousse. C'est une loose canon, on ne sait pas du tout d'où elle peut venir. Mais ce n'est pas seulement ça, c'est aussi une maman, une amoureuse de la culture québécoise», affirme l'animatrice. Elle confie qu'on risque de voir un côté moins lisse de l'image qu'on a pu se faire d'Isabelle Racicot, qui pourra aussi se montrer mordante.
Autre ajout d'importance : le retour d'un orchestre en studio, dirigé par le guitariste Joseph Marchand, qui travaille entre autres avec Ariane Moffatt et Safia Nolin. «Ça avait été mon premier deuil à faire à la fin de mon ancien talk-show», reconnaît Pénélope. Déjà à la fin de la première saison, le diffuseur avait pris la décision de ramener de la musique en studio cette année. Par contre, on ne prévoit qu'une vingtaine de prestations musicales durant toute la saison, une à deux par semaine, l'orchestre sera surtout là pour mettre de l'ambiance.
Pénélope McQuade, qui entretient une relation d'amour-haine avec les réseaux sociaux, pense s'en éloigner un peu durant les premières semaines des Échangistes. L'été dernier, l'animatrice se disait victime de harcèlement sur les réseaux sociaux. Puis, en février, elle déclarait avoir été trahie par une personne en qui elle avait confiance. «J'adore ce médium-là. Mais je suis quelqu'un d'intense, et je suis à l'écran comme dans la vie», reconnaît-elle en riant.
Préoccupée par le harcèlement que doivent subir les femmes, Pénélope a animé deux journées de réflexion sur la violence sexuelle sur les campus universitaires et de cégep, dans le cadre des consultations de la ministre Hélène David. Une fois l'été terminé, elle reprendra sa place au sein de l'équipe d'Esprit critique, sur ICI ARTV.
Le duo Withenshaw-Tessier animera Indice UV
Des nouvelles de la quotidienne estivale coanimée par Anne-Marie Withenshaw et Mario Tessier, qui s'intitulera Indice UV et proviendra possiblement du Marché des Éclusiers, au Vieux-Port de Montréal. Finie la maison préusinée de Par ici l'été, installée devant la grande tour durant les deux derniers étés. Diffusée en semaine de 16h30 à 18h sur ICI Radio-Canada Télé, l'émission commencera plus tard dans la saison, à partir du 5 juin. Entrée principale sera donc prolongée jusqu'à cette date, dans la case de 16h à 17h30, suivie de Silence, on joue! Curieux de voir si ce duo drôlement assorti saura faire grimper l'indice UV de notre télé durant la belle saison.