Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
Cette sordide affaire a horrifié le monde entier, qui a suivi comme un feuilleton l'enquête pour retrouver le corps démembré de la jeune femme de 30 ans.
Cette sordide affaire a horrifié le monde entier, qui a suivi comme un feuilleton l'enquête pour retrouver le corps démembré de la jeune femme de 30 ans.

L'affaire Kim Wall: la télé danoise à son meilleur [VIDÉO]

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Vous avez sûrement entendu parler de cette histoire d'une journaliste suédoise, qui est montée à bord d'un sous-marin pour y interviewer son propriétaire, l'inventeur danois Peter Madsen. Un voyage au cours duquel elle connaîtra une mort atroce, dans la baie de Køge au Danemark.

Cette sordide affaire a horrifié le monde entier, qui a suivi comme un feuilleton l'enquête pour retrouver le corps démembré de la jeune femme de 30 ans. Étant donné que le drame a eu lieu en août 2017, je trouvais l'histoire encore bien récente pour en faire un film ou une série.

C'était avant de voir les six épisodes de L'affaire Kim Wall (The Investigation), une captivante minisérie danoise de HBO qui sera disponible sur Crave en version originale sous-titrée en anglais à partir de lundi prochain à 22h, puis doublée en français dès le mardi 23 février à 21h, toujours sur Crave.

Il faut dire qu'on a confié la série à un pro, Tobias Lindholm, scénariste et réalisateur de l'excellente série politique Borgen, une femme au pouvoir, diffusée sur ICI ARTV à partir de 2012. Dès les premières minutes, les fans reconnaîtront deux de ses acteurs danois; Søren Malling, qui jouait le chef des nouvelles, tient ici le rôle pivot de l'histoire, celui du chef enquêteur Jens Møller, alors que Pilou Asbæk, qui était le conseiller politique de Borgen et l'ignoble Euron Greyjoy dans Le trône de fer, joue le procureur Jakob Buch-Jepsen.

L'affaire Kim Wall commence avec la disparition du UC3 Nautilus. Très rapidement, le sous-marin est localisé et repêché, avec Madsen à son bord mais sans aucune trace de la journaliste qui s'y trouvait. L'enquêteur Møller est donc chargé de l'affaire, sans doute la plus importante de sa carrière.

Tobias Lindholm a fait le choix judicieux de ne jamais montrer la victime ni le déroulement de son assassinat. On ne fait pas plus de cas du tueur, un sombre fou, condamné à la prison à vie depuis. Le scénario est d'une telle intelligence qu'on n'a nul besoin de montrer l'un ou l'autre. Le seul récit des atrocités dont Kim Wall a été victime suffit.

C'est plutôt l'enquête pour retrouver la dépouille de la journaliste et surtout, la cause de son décès, qui occupent les six épisodes. Avec un criminel qui change sa version à tout instant et des résultats d'autopsie insatisfaisants, le casse-tête s'avère encore plus complexe que prévu.

En parallèle, on s'intéresse à la vie familiale chaotique de Jens Møller et surtout à sa relation conflictuelle avec sa fille. Celle-ci a à peu près l'âge de la journaliste tuée, qui occupe toutes ses pensées, aux dépens des siens. Møller en fait une affaire personnelle et promet aux parents de la victime, dévastés, de découvrir toute la vérité, aussi cruelle soit-elle. Certaines scènes sont absolument déchirantes.

Je suis chaque fois impressionné par ce que le Danemark produit en télévision. C'est vrai que le rythme est lent et que certaines scènes auraient pu être resserrées. Vrai aussi qu'on passe beaucoup de temps sur la recherche des différentes parties du corps de la défunte; tout ça est souvent très technique et laborieux. Mais je n'en ai pas moins dévoré cette série en une seule journée tellement j'ai été captivé par l'intrigue.

Je pourrais vous raconter l'histoire en détails puisqu'elle est connue et qu'elle a été étalée dans les journaux, mais je vous laisserai aller lire vous-mêmes si vous souhaitez en savoir plus, question de ne pas altérer l'efficacité du thriller.

Au fait, une quatrième saison de Borgen, une femme au pouvoir a été annoncée pour 2022 sur Netflix, ce qui me réjouit au plus haut point.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.