Richard Therrien
Le Soleil
Richard Therrien
Sophie Lorain et Bruno Marcil jouent les intervenants de première ligne Clara St-Amand et Gabriel Beauregard.
Sophie Lorain et Bruno Marcil jouent les intervenants de première ligne Clara St-Amand et Gabriel Beauregard.

Distribution tout étoile pour Sortez-moi de moi

CHRONIQUE / La santé mentale de notre monde est au plus mal. Après avoir abordé le sujet dans Au secours de Béatrice, la série de Francine Tougas, le duo Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault en fait le cœur de Sortez-moi de moi, minisérie de grande envergure dont le tournage vient de commencer et qui sera disponible au printemps sur Crave et Super Écran.

C'est à travers une unité d'urgence de santé mentale et une escouade d'intervenants sur le terrain qu'on fera la connaissance des personnages de ce thriller psychologique en six épisodes, joués par une distribution tout étoile. Pascale Bussières sera la psychiatre Justine Mathieu, Sophie Lorain et Bruno Marcil, les intervenants de première ligne Clara St-Amand et Gabriel Beauregard, et Vincent Leclerc, un patient bipolaire qui développera une relation particulière avec la Dre Mathieu.

Sortez-moi de moi, c'est aussi l'histoire d'une fratrie, avec le frère urgentologue de Clara, Émile (Émile Proulx-Cloutier), et leur sœur, une ado attardée qui sort de prison, Suzy (Valérie Blais). Un événement-choc au premier épisode viendra bouleverser leur existence, dont ils devront se sortir du mieux qu'ils le peuvent.

Je parle de série d'envergure parce que Sortez-moi de moi dispose de moyens plus élevés qu'à l'habitude. «C'est tourné comme au cinéma, en anamorphique, une technique qui n'est pas utilisée en télévision québécoise mais beaucoup aux États-Unis, notamment pour Game of Thrones», explique Alexis Durand-Brault, qui cosigne les textes avec Sophie Lorain et d'autres auteurs, en plus de réaliser la série.

Si Bell Média délie les cordons de sa bourse, c'est notamment pour se démarquer de la concurrence. «Nous voulons explorer de nouveaux univers, de nouvelles approches de création pour se distinguer de ce qui se fait ailleurs», explique la vice-présidente, développement de contenu et programmation de langue française, Suzane Landry. Il faut dire que sur Crave, Sortez-moi de moi sera placée à côté de gros canons de chaînes comme HBO, qui disposent de moyens infiniment plus grands.

C'est aussi pour cette raison qu'une version sous-titrée en anglais sera offerte pour la clientèle de tout le pays. «Il était temps. Moi, j'écoute des séries norvégiennes et suédoises sous-titrées, je ne vois pas pourquoi le reste du Canada ne pourrait pas faire la même chose», considère Alexis Durand-Brault.

Pascale Bussières sera la psychiatre Justine Mathieu, qui développera une relation particulière avec un patient bipolaire, joué par Vincent Leclerc.

Bien sûr, Sortez-moi de moi est aussi le titre d'une chanson de Daniel Bélanger, dont la production a acquis les droits. Si vous vous attendez à une série très sombre, vous pourriez être surpris. Parce que les auteurs ont choisi d'aborder les maladies mentales sous un angle tout à fait différent, sans occulter la souffrance des patients. «Ce n'est pas une série sur l'aspect sordide des choses. On a essayé de faire ressortir la beauté des différences de ces personnes-là. Ce n'est pas parce que tu es bipolaire que tu ne peux pas apporter quelque chose d'extraordinaire à la société.»

Plusieurs déclinaisons de maladies mentales seront abordées: schizophrénie, bipolarité, psychose, névrose et psychorigidité. «Le seul personnage qui est vraiment sombre, c'est celui du pervers narcissique», révèle le réalisateur.

Sandra Dumaresq, Danielle Proulx, Émile Schneider, Michel Monty, Martin-David Peters, Marie-Laurence Lévesque, Luc Bourgeois, Luc Senay, Isabelle Brouillette, Danièle Lorain et Jean-Pierre Bergeron sont aussi de la distribution.

Alexis Durand-Brault admet que les normes sanitaires compliquent son travail et finit par coûter plus cher. «Le seul avantage que j'y vois, c'est que ça ralentit beaucoup la cadence sur le plateau. J'ai le temps de réfléchir un peu. On a le même le droit de se tromper et de recommencer.»

Même si les statistiques en santé mentale ont explosé avec la pandémie, il n'en sera pas question dans la série, élaborée avant l'arrivée de la COVID. Sortez-moi de moi arrive après Cerebrum et Trop, qui ont aussi à leur façon traité du mal du siècle.

LAURENT AU CHALET POUR LA RELÂCHE

Laurent Duvernay-Tardif passera le congé scolaire au chalet! Dans Sans relâche, une émission présentée à Télé-Québec du vendredi 26 février au dimanche 7 mars à 18h, il sera accompagné des animateurs Anaïs Favron et Patrice Bélanger pour mettre en valeur les arts et les sports, à l'intention des élèves en vacances. Comme durant la première vague, le diffuseur public souhaite accompagner les écoliers, quelles que soient les conditions sanitaires qu'il faudra alors respecter. Avec un gardien pareil, les enfants sont assurément entre bonnes mains.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.