RICHARD THERRIEN

Le top 10 du lundi 25 mars 2019

BLOGUE / L'évasion de Yanick Dubeau dans «District 31» a suscité la curiosité du public, qui a une nouvelle fois regardé en masse l'épisode de lundi. La quotidienne de Luc Dionne arrive première du palmarès des 10 émissions les plus regardées. «L'Échappée», dont c'était le dernier épisode de la saison à TVA, arrive deuxième alors que «Les invisibles» se classe au 11e rang avec 363 000 fidèles.

1- District 31 (ICI Télé): 1 351 000

2- L'Échappée (TVA): 1 059 000

3- Le tricheur (TVA): 854 000

4- Lâcher prise (ICI Télé): 811 000

5- TVA Nouvelles 18h (TVA): 805 000

6- Un zoo pas comme les autres (TVA): 793 000

7- Bloopers TVA (TVA): 729 000

8- Une autre histoire (ICI Télé): 704 000

9- Le téléjournal 18h30 (ICI Télé): 410 000

10- TVA Nouvelles 22h (TVA): 377 000

Source: Numeris

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

RICHARD THERRIEN

«Alerte Amber», une nouvelle série de TVA

BLOGUE / Vincent Leclerc et Madeleine Péloquin seront les vedettes de la nouvelle série «Alerte Amber», cet automne à TVA.

L'oeuvre de 10 épisodes, signée Julie Hivon, racontera la disparition d'une jeune fille autiste de 12 ans, qui plongera ses parents dans le pire des cauchemars.

Alerte Amber sera réalisée par Stéphan Beaudoin (L'heure bleue) et produite chez Pixcom, en collaboration avec Québecor Contenu.

Les deux acteurs principaux, dont on peut apprécier les talents dans Les pays d'en haut, joueront les parents de la jeune disparue.

Il s'agit d'une première série écrite entièrement par Julie Hivon, elle qui a fait partie des équipes d'auteurs de L'Échappée et 0'.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

RICHARD THERRIEN

Le top 10 du dimanche 24 mars 2019

BLOGUE / À partir d'aujourd'hui, le blogue vous proposera chaque jour le palmarès des 10 émissions les plus regardées de la veille en soirée à la télévision.

Bien entendu, les autres émissions dignes de mention, qui n'ont pas accédé au top 10, pourront aussi faire l'objet de ce bulletin quotidien. Il s'agit bien sûr des données préliminaires, qui ne comptent pas les enregistrements.

Voici donc les titres qui ont le plus retenu votre attention ce dimanche 24 mars:

1- La Voix (TVA): 1 704 000

2- Vlog (TVA): 831 000

3- La vraie nature (TVA): 814 000

4- TVA Nouvelles 18h (TVA): 798 000

5- Tout le monde en parle (ICI Télé): 759 000

6- Le hockey des Canadiens (RDS): 642 000

7- Découverte (ICI Télé): 580 000

8- Ici Laflaque (ICI Télé): 452 000

9- Le téléjournal 18h (ICI Télé): 384 000

10- TVA Nouvelles 22h15 (TVA): 368 000

Source: Numeris

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Télé et radio

Victime, la tête haute

CHRONIQUE / Les victimes avaient toutes sortes de visages, dimanche à «Tout le monde en parle». Même s'il savait qu'accorder une entrevue en pleine télévision comportait des risques, Donald Duguay s'est montré très solide, jamais hésitant, dimanche à «Tout le monde en parle». Le seul plaignant dont la dénonciation a mené à des accusations contre Éric Salvail ne pouvait donner aucun détail sur les événements, mais tenait à sortir de l'ombre, la tête haute. Je lui décerne l'étoile du match.

«Je trouve que vous êtes très courageux», a lancé Dany Turcotte à celui qui a reçu le dossier de La Presse sur les inconduites sexuelles d'Éric Salvail comme un électrochoc. «Accepter de se dire victime, c'est très difficile», reconnaît-il. Avant, il craignait de voir les fans de l'animateur s'en prendre à lui. «Maintenant, je n'ai plus peur, j'ai relevé la tête. J'ai très hâte au procès.»

Il consacre son temps à l'initiative «7 millions de mousquetaires», une façon de sortir les victimes de leur mutisme, parce que «c'est le silence qui tue». Exemple concret : une personne attaquée à l'arme blanche parlera de son agression volontiers au bureau. Pas une victime de violence conjugale. «On est mal outillés», dit-il. Donald Duguay a été choqué en voyant les quatre députées plaider en faveur des victimes de violence sexuelle ou conjugale, à «Tout le monde en parle», parce que leur discours n'incluait pas les hommes et les minorités, aussi victimes.

Très convaincante, Lise Vadnais a décrit la mort horrible de sa sœur Christiane, tuée par un pitbull. Dans son livre Attention chien dangereux, elle dénonce la désinformation au sujet de ce qu'elle ne considère pas comme un animal, mais comme un monstre. Elle rage lorsqu'elle entend qu'il n'y a pas de mauvais chien mais que de mauvais maîtres, alors que le pitbull peut attaquer sans donner de signes avant-coureurs, et souvent son propre maître. Elle plaide pour la stérilisation systématique, qui mènerait éventuellement à la disparition de la race. «Mme Plante a fait passer le chien avant l'humain», dit-elle au sujet de la mairesse de Montréal, qui a fait annuler le règlement anti-pitbull, initié par l'ancienne administration.

Dans son dernier film, Grâce à Dieu, François Ozon s'attaque à la pédophilie dans l'Église, à partir de faits véridiques, les actes du père Bernard Preynat, qui aurait fait plus de 70 victimes chez les scouts. Même s'il n'a plus la foi depuis l'adolescence, le cinéaste français dit ne pas attaquer la religion avec son film, mais les prêtres pédophiles et ceux qui les protègent. Le père Preynat reconnaissait sa pédophilie mais restait protégé par l'Église, un fait qui a choqué le cinéaste. L'avocat du prêtre a voulu faire retarder la sortie du film, ce qui lui a été refusé, parce que «la liberté de création est plus forte en France, et que la présomption d'innocence avait déjà été bafouée», pense François Ozon.

Après sept saisons, Unité 9 s'arrêtera pour toujours mardi, sur ICI Radio-Canada Télé. «Je quittais des gens que j'aimais», explique Danielle Trottier lorsqu'elle parle de l'écriture de cette grande finale. «Qu'est-ce que je ne veux pas qu'il m'arrive?» s'est-elle demandée en entreprenant l'écriture de cette série phare, pour laquelle elle a rencontré une foule de personnes gravitant dans le milieu carcéral. Guylaine Tremblay au sujet de Marie Lamontagne. Elle comprend pourquoi l'auteure a attendu de permettre à Marie Lamontagne de faire son grand aveu. «Elle m'a aidé à comprendre le silence des femmes», affirme la comédienne.

En lisant que l'auteure faisait mourir les enfants de Marie, Guylaine Tremblay a lancé ses textes dans la voiture, choquée par une si cruelle décision. Mais Danielle Trottier dit qu'elle n'avait pas le choix de faire descendre son héroïne au plus bas pour qu'elle puisse remonter et renaître. Au sujet de Sinorama, dont elle faisait la promotion et qui a été mise sous tutelle, elle se dit «infiniment triste» de ce qui est arrivé. Elle se défend d'avoir testé trois fois plutôt qu'une le produit avant d'en faire la publicité. «Pour le reste, je pense que c'est à Sinorama de s'excuser», dit-elle, décochant une dernière flèche à la chroniqueuse Nathalie Petrowski, qui a été virulente à son endroit. Par ailleurs, Danielle Trottier a révélé que le sujet de sa prochaine série sera le passage de l'adolescence à l'âge adulte, dans une école fréquentée uniquement par des jeunes filles enceintes.

La recrudescence de la rougeole, alors qu'on la croyait éradiquée, sonne l'alarme sur les opposants à la vaccination. Olivier Bernard craint de voir une personnalité publique comme Angela Price, épouse de Carey Price, jouer d'influence pour promouvoir la vaccination alternative, une méthode décriée par les pédiatres. «Ce calendrier alternatif met les enfants en danger», prévient le «pharmachien». «Les vaccins fonctionnent tellement bien qu'on ne voit plus les bénéfices», affirme Caroline Quach, pédiatre microbiologiste-infectiologue au CHU Sainte-Justine. La désinformation fait hélas son effet. «Il y a de l'argent à faire là-dedans», rappelle Olivier Bernard, au sujet des lobbies anti-vaccin.

Le «pharmachien» s'insurge de voir encore des remèdes homéopathiques sur les tablettes, que Santé Canada ne devrait plus autoriser, selon lui. Victime d'intimidation après avoir questionné l'efficacité des injections de vitamine C dans le traitement du cancer, il a choisi de prendre une pause de ce débat, laissant d'autres professionnels se prononcer sur la question.

On a sorti le vin juste à temps pour Les Grandes Crues, Ève Côté et Marie-Lyne Joncas, qui ont déjà vendu 65 000 billets vendus. Leur spectacle commence aussi à intéresser les gars, qui ont compris que «c'était rempli de filles célibataires», a blagué Marie-Lyne. «On est chat et chien», a reconnu Ève en parlant du duo dépareillé, «pas supposé de s'aimer», poursuit sa collègue. «Où est-ce qu'on s'en va avec ça? Ça va être quoi dans 10 ans?» demande Marie-Lyne au sujet des photos de filles dénudées sur les réseaux sociaux, qui servent de modèles aux jeunes. Son commentaire sur Instagram sur la question qui a soulevé un débat, et c'est tant mieux, croit-elle.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Télé et radio

Unité 9: comment te dire adieu

CHRONIQUE / Il y a quelque chose de solennel, de puissant, à voir prendre fin une série qu’on a autant aimée. Quitter des personnages qui ont fait partie de nos vies, dont on suivait l’évolution presque autant que s’il s’agissait de vraies connaissances. C’est ce que j’ai ressenti en visionnement l’ultime épisode d’Unité 9, que diffusera ICI Radio-Canada Télé mardi à 20h, et que vous avez peut-être déjà vu sur l’Extra d’ICI Tou.tv.

Pour la dernière fois, vous entendrez ce thème musical. Arpenterez les couloirs de Lietteville. Entendrez ce timbre sonore agressant, quand les portes s’ouvrent. Et surtout, tenterez d’imaginer, une fois le générique terminé, l’avenir de ces personnages si forts.

RICHARD THERRIEN

«Notre vie»: la saison 3 arrive en français

BLOGUE / Vous avez été nombreux à me demander quand ICI ARTV allait diffuser la troisième saison de «Notre vie», version française de la populaire série américaine «This Is Us». Eh bien, mettez un «X» sur votre calendrier à la date du samedi 8 juin, à 22h.

Dans cette troisième saison, Kate, Kevin et Randall arrivent à leur 38e anniversaire. La première est maintenant mariée et projette d'avoir un enfant avec Toby; Kevin souhaite se rendre au Vietnam avec Zoe, là où son père a combattu dans l'armée; et Randall entreprend une nouvelle carrière.

La saison 3 doit prendre fin le 2 avril à NBC, alors qu'ICI Radio-Canada Télé diffuse actuellement la saison 2, le samedi à 21h. Une quatrième saison est maintenant une formalité aux États-Unis, et les producteurs ont même évoqué le mois dernier que la série pourrait se conclure après six saisons.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Chronique

La belle et le geek

CHRONIQUE / Les deux héros de la série «Les bogues de la vie», Elliott (Charles-Alexandre Dubé) et Jeanne (Charlotte Aubin), n’ont de prime abord rien en commun. Lui, un geek, concepteur de jeux vidéo — son plus récent s’appelle «Marche-Mallow» —, à la tenue un peu négligée; elle, une avocate en tailleur pêche, séduisante, ambitieuse et pimpante. Leur rencontre, fracassante, a lieu quand le premier fonce à vélo dans la portière de voiture de la deuxième. Pas de quoi créer les conditions gagnantes pour le grand amour.

Dieu merci, les jeux vidéo des Bogues de la vie, nouvelle comédie romantique disponible sur ICI Tou.tv Extra à partir du 27 mars, sont plus crédibles que Stiletto, de la série Le jeu, qui n’a convaincu personne, même les plus novices du genre. On incorpore aussi des effets visuels rappelant le monde des jeux vidéo, saveur vintage, assez efficaces.

L’œuvre est écrite par un couple, Michel Brouillette et Stéphanie Perreault, aussi acteurs, qui se sont d’ailleurs gardé de petits rôles dans la série, réalisée par Louis Bolduc (Les Bougon, Les Boys). Les producteurs de la série chez Encore Télévision n’en sont pas à leur première comédie, eux qui s’apprêtent à tourner la cinquième saison de Boomerang pour TVA, et qui comptent à leur actif Les beaux malaises, Lâcher prise et Léo, tous des titres de qualité.

Les bogues de la vie, qui compte 10 épisodes de 30 minutes, n’a pas la finesse et le punch d’un Lâcher prise. Les personnages sont un peu gros, et la direction d’acteurs fait parfois défaut dans cette comédie, que je qualifierais de sympathique. Le copain douchebag de Jeanne, joué par Alexandre Landry, est tout sauf subtil. Et le coloc d’Elliott, rôle tenu par François Bernier, n’est pas plus subtil, collectionne les conquêtes et ment comme il respire.

Comme dans Le jeu, Elliott et son équipe seront chargés de concevoir un jeu féministe, mais dont le héros est dépourvu de genre, initié par une blogueuse qualifiée de folle finie, Fatima Beaudoin (Lamia Benhacine). À souligner : l’effort pour inclure des personnages de diverses communautés culturelles. Anthony Kavanagh incarne le patron d’une multinationale, plus grand distributeur de jeux vidéo au pays, Dereck Darveau, un être imbu de lui-même, qui appelle son employé Pouding au lieu de Poudim. L’humoriste, qui a tourné ses scènes en deux jours, s’en tire fort bien dans ce rôle pas du tout sympathique.

Si vous préférez attendre la diffusion à la télé, armez-vous de patience; on ne prévoit pas le faire avant un bon moment. Le financement par le Fonds canadien de télévision oblige les diffuseurs à prévoir une place dans la grille-horaire dans les 18 mois suivant la présentation en ligne, mais Les bogues de la vie a été financée autrement, ce qui permet à ICI Radio-Canada Télé de la garder pour plus tard.

«SECOND REGARD» S’ÉTEINT APRÈS 44 ANS

Ceux qui se réjouissaient mardi de voir disparaître les «bondieuseries» de Second regard n’ont visiblement pas regardé l’émission depuis longtemps; le magazine avait recentré son champ d’intérêt sur les questions entourant la quête de sens, l’éthique et l’humanisme depuis bon nombre d’années. L’émission produite à Québec s’éteindra le 12 mai prochain après avoir tenu l’antenne de Radio-Canada depuis les 44 dernières années.

Pourquoi mettre fin à une émission qui ne devait pas coûter une fortune? On explique cette décision par «la nécessité d’accélérer la transition vers le numérique pour maintenir la pertinence et la pérennité du service public», explique la directrice général de l’information, Luce Julien, dans une note interne. Le sujet est très niché, et le diffuseur croit pouvoir mieux le traiter dans les autres émissions d’affaires publiques et en information.

Trois postes sur neuf seront abolis à ICI Québec à la suite de cette décision. L’animateur Alain Crevier développera quant à lui un projet audionumérique qui couvrira les mêmes domaines que Second regard, et les autres employés seront réaffectés à d’autres émissions d’affaires publiques. ICI Québec conserve la production de La semaine verte et du Jour du Seigneur.

C’est le 7 septembre 1975 que Second regard est entrée en ondes, le dimanche à 17h, animée alors par Madeleine Poulin. Axé originalement sur l’actualité religieuse, le magazine a tour à tour été animée par Myra Cree, Normand Séguin, Jacques Houde, Claudette Lambert et Carole Vallières. Le dimanche à 13h30, Second regard attirait cette saison 184 000 habitués, des résultats qui n’ont pratiquement pas bougé depuis 15 ans.

RICHARD THERRIEN

«Second regard» disparaît

BLOGUE / Produite à Québec, l'émission «Second regard» disparaîtra le 12 mai prochain, après avoir tenu l'antenne de Radio-Canada durant 44 ans. On explique cette décision par «la nécessité d'accélérer la transition vers le numérique pour maintenir la pertinence et la pérennité du service public», explique la directrice général de l'information, Luce Julien, dans une note interne.

On apprend dans cette même note que trois postes sur neuf seront abolis à la suite de cette décision. L'animateur Alain Crevier développera quant à lui un projet audionumérique qui couvrira les mêmes domaines que Second regard. Les autres employés seront réaffectés aux différentes émissions d'affaires publiques. La semaine verte demeure le seul autre magazine produit à la station de Québec.

C'est le 7 septembre 1975 que Second regard est entrée en ondes, le dimanche à 17h, animée alors par Madeleine Poulin. Axé originalement sur l'actualité religieuse, le magazine a eu plusieurs animateurs à travers les années, dont Myra Cree, Normand Seguin, Jacques Houde, Claudette Lambert et Carole Vallières. Depuis, l'émission avait recentré son champ d'intérêt sur les questions entourant la quête de sens, l'éthique et l'humanisme. Le dimanche à 13h30, Second regard attirait cette saison 184 000 habitués, des résultats qui n'ont pratiquement pas bougé depuis 15 ans.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Télé et radio

Pierre-Yves Lord animera «100 génies»

CHRONIQUE / Non, je n’annonce pas aujourd’hui le retour de «Génies en herbe». Quoique «100 génies», le nouveau jeu animé par Pierre-Yves Lord la saison prochaine, mise sur les prouesses intellectuelles et la vivacité d’esprit, comme le jeu mythique des années 70 à 90.

Dans ce rendez-vous hebdomadaire d’une heure, qu’ICI Radio-­Canada Télé programmera en soirée — une rareté pour un format jeunesse —, ils seront 100, âgés de 14 à 17 ans, de partout au pays, à se disputer des bourses d’études, dans une joute endiablée de connaissances générales. Ceux-ci devront non seulement faire preuve de logique et avoir une mémoire sans faille, mais aussi un sens de l’observation bien aiguisé. Pas de cantonade ni d’anagramme, mais des questions à la pelletée, un jeu d’évasion et même des performances en studio, le tout regroupé autour d’un thème. Moins statique, donc, que Génies en herbe.

Ces 100 génies, qui resteront tous en studio tout au long de la saison, devront se battre pour se tailler une place parmi les premiers. Chaque semaine, six d’entre eux seront divisés en deux équipes de trois. Ce concept original provient de Fairplay, qui produit aussi Révolution et Les enfants de la télé.

«J’ai grandi dans une école secondaire où les vedettes étaient ceux qui faisaient du théâtre et qui étaient dans l’équipe de Génies en herbe. Alors je suis tellement excité de me retrouver dans une émission qui fait l’éloge de l’intelligence et des connaissances générales», a confié Pierre-Yves Lord, dans les bonnes grâces du diffuseur public, qui lui a aussi confié un jeu quotidien prévu pour le printemps. Les enregistrements de Mémorable! vont d’ailleurs bon train, affirme l’animateur, qui ne reviendra à Deux hommes en or qu’en janvier prochain à Télé-Québec, plutôt qu’en septembre.

On avait bien tenté de ressusciter le concept en 2011 avec Stéphan Bureau, dans Génies en herbe : l’aventure, mais l’émission a disparu après une seule saison. Les candidats intéressés par 100 génies peuvent déjà s’inscrire sur la page www.100genies.com

«LA VOIX» MÈNE DE LOIN

Les premiers duels de La voix ont attiré 1789 000 curieux, dimanche à TVA, suivis de La vraie nature, vue par 928 000 adeptes. Sur ICI Radio-Canada Télé, Tout le monde en parle s’est maintenue à 820 000 téléspectateurs.

RICHARD THERRIEN

Nicole Martin aux «Grands reportages personnalités»

BLOGUE / Le documentaire «Nicole Martin: rien n'est impossible» sera rediffusé ce soir (lundi) à 20h sur ICI RDI dans «Les grands reportages personnalités».

L'annonce de sa mort par son mari en fin de semaine a bouleversé ses nombreux fans et toute la colonie artistique. La chanteuse est décédée le mois dernier à 69 ans d'une maladie fulgurante.

Le documentaire, produit en 2016, sera également rediffusé samedi à 23h sur ICI RDI, de même que le lundi 25 mars à 21h30 et le jeudi 28 mars à 10h sur ICI ARTV.

Nicole Martin a entrepris sa carrière dans les années 60 avant de se voir offrir des chansons de plusieurs grands paroliers et compositeurs, dont Francis Lai, Pierre Létourneau et Stéphane Venne. Laisse-moi partir, Il était une fois des gens heureux et Oui, paraît-il figurent parmi ses plus grands succès.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.