Le Soleil
«Je suis une femme africaine, je vis au Cameroun et donc j’ai décidé de parler de cette société du point de vue des femmes car on ne donne pas suffisamment la parole aux femmes et surtout pas dans le Sahel», insiste-t-elle.
«Je suis une femme africaine, je vis au Cameroun et donc j’ai décidé de parler de cette société du point de vue des femmes car on ne donne pas suffisamment la parole aux femmes et surtout pas dans le Sahel», insiste-t-elle.

Révélation du Goncourt, Djaïli Amadou Amal veut porter «la voix des femmes du Sahel»

Alexandra DEL-PERAL
Agence France-Presse
PARIS — Elle a créé la surprise en se hissant parmi les quatre finalistes du Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires français: la romancière camerounaise Djaïli Amadou Amal, dont l’ouvrage «Les Impatientes» explore le mariage forcé et la polygamie, veut porter «la voix des femmes du Sahel».