Louise Lecavalier et Rob Abubo dans Mille batailles

Rentrée danse: nouveau lieu

Triptyque Cryptique, par Le fils d'Adrien danse, Productions Fila 13 et Collectif XYZ, du 10 au 13 et du 17 au 20 octobre, au Studio A de la Maison pour la danse
Premier spectacle de la saison présenté dans les murs de la nouvelle Maison pour la danse, Tryptique cryptique réunit six danseurs de Québec dans trois duos créés par la chorégraphe montréalaise d'origine colombienne Lina Cruz. On verra entre autres sur scène Harold Rhéaume (qui s'est fait rare sur les planches ces dernières années), Jean-François Duke, Fabien Piché et Lydia Wagerer. On annonce des rencontres dans des univers distinctifs qui reflètent l'excentricité et la fantaisie de la chorégraphe. Ce sera aussi l'occasion de voir pour la première fois quelle ambiance offrira ce nouvel espace conçu pour des spectacles intimistes.
Mécaniques nocturnes, par Anne Plamondon, 6, 7 et 8 décembre, à la salle Multi de Méduse
À l'instar de Louise Lecavalier, Anne Plamondon est une prodige. Originaire de Québec, formée à Montréal et en Hollande, la danseuse et collaboratrice-clé de la compagnie montréalaise Groupe RUBBERBANDance, s'affranchit de plus en plus comme chorégraphe. Tout comme pour son premier solo, Les mêmes yeux que toi, présenté à Québec en 2014 et qui traitait de maladie mentale, Anne Plamondon s'est alliée à la metteure en scène Marie Brassard pour explorer la mécanique du mouvement dans ce second solo. Elle revient ainsi à l'essentiel, à la naissance du geste dans le corps dans Mécaniques nocturnes. On a également pu apprécier l'immense talent de l'interprète l'an dernier dans le spectacle hommage à Léo Ferré, Corps Amour Anarchie.
Mille batailles, par Fou glorieux, 12 et 13 décembre, à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre
Après le succès de So Blue, vu en 2015 et qui repoussait les limites du corps, l'infatigable Louise Lecavalier transporte sa nouvelle création Mille batailles dans un ring. S'inspirant de la figure du livre Le Chevalier inexistant de l'écrivain italien Italo Calvino, Lecavalier et son partenaire Robert Abubo se livrent à des échanges en neuf rounds sur la musique en direct d'Antoine Berthiaume. Une ultime bataille portée par l'énergie des interprètes. On peut s'attendre à un marathon gestuel divin comme ce à quoi nous a habitués la brillante danseuse qui a été la muse de la compagnie La La La Human Steps pendant 18 ans. Une ode à la puissance du mouvement.
AUSSI
Lettre pour Éléna, Le petit théâtre de Sherbrooke et La parenthèse, du 18 au 22 octobre, Théâtre jeunesse Les Gros Becs
Major Motion Picture, Out Innerspace Dance Theatre, 1er, 2 et 3 novembre, salle Multi de Méduse
Confidences sur l'oreiller, un essai sur les rêves, Dulcinée Langfelder & Cie, 5 novembre, salle Albert-Rousseau
Casse-Noisette, Grands Ballets Canadiens de Montréal, du 7 au 10 décembre, Grand Théâtre