S’inspirant du «Panier bleu» du premier ministre Legault visant à encourager l’achat local, l’auteur-compositeur-interprète Philémon Cimon avait lancé l’idée, en début de semaine, que le quota de musique francophone sur les ondes des radios commerciales, actuellement de 65 %, soit haussé à 100 %, le temps que la crise se résorbe.
S’inspirant du «Panier bleu» du premier ministre Legault visant à encourager l’achat local, l’auteur-compositeur-interprète Philémon Cimon avait lancé l’idée, en début de semaine, que le quota de musique francophone sur les ondes des radios commerciales, actuellement de 65 %, soit haussé à 100 %, le temps que la crise se résorbe.

Radio bleue: WKND et BLVD sur les rangs

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Même si depuis plusieurs années, elles disent offrir à la musique francophone québécoise «une vitrine qui va au-delà de (ses) obligations réglementaires», les stations WKND et BLVD sont prêtes «à évaluer davantage d’options» afin d’encourager les artistes québécois forcés de composer avec des annulations de spectacles et le report de projets en raison de la crise de la COVID-19.