PUP met la table à L’Anti

Les prestations impromptues se suivent, mais ne se ressemblent pas au Festival d’été de Québec (FEQ). Après le hip-hop de FouKi vendredi et l’électro-pop de Milk & Bone samedi midi, on est passé en mode punk-rock sous les bons soins de PUP, samedi après-midi, au bar L’Anti, sur Dorchester.

Stefan Babcock et sa bande ont ainsi mis la table pour leur concert de dimanche soir au parc de la Francophonie, en première partie de Sum 41. 

Contrairement à ses habitudes dans cette série de courts spectacles gratuits baptisée Pop-Up, le FEQ n’avait pas donné d’indice sur les réseaux sociaux concernant l’identité de l’artiste attendu pour ce mini-concert. 

Mais visiblement, le mot s’était passé : environ 150 spectateurs (dont l’agent du groupe Alexisonfire, nous dit le propriétaire des lieux, Karl-Emmanuel Picard) se sont déplacés pour entendre la formation torontoise.