Tosca

Programme tout italien pour la prochaine saison de l'Opéra de Québec

Au menu de la 33e saison de l'Opéra de Québec, on trouve Suor Angelica et Gianni Schicchi de Puccini à l'automne et Le barbier de Séville, de Rossini, au printemps. Un programme tout italien, qui penche davantage du côté comique que du côté tragique.
Les deux opéras en un acte de Puccini qui seront présentés les 22, 25, 27 et 29 octobre font partie de son triptyque créé au Metropolitan Opera de New York en 1918. L'Opéra de Québec a retenu les deux qui sont les plus souvent représentés et laissé de côté Il Tabarro.
Gianna Corbisiero, qui a fait ses débuts à l'Opéra de Québec dans La Tosca en 2015, tiendra le rôle-titre du Suor Angelica, qu'elle a déjà interprété avec l'orchestre de chambre de McGill. On y suivra le destin tragique d'une jeune aristocrate forcée d'entrer au couvent pour avoir conçu un enfant illégitime. La mezzo-soprano Sonia Racine, qui enseigne au conservatoire de musique de Québec, y incarnera sa tante.
Du côté de la comédie
Gianni Schicchi penche plutôt du côté de la comédie. Lorsqu'un vieux riche décède en laissant tous ses biens au clergé, sa famille fait appel au rusé Gianni, qui se substituera au défunt. Le personnage sera joué par Gregory Dahl, qu'on a vu dans Macbeth à l'Opéra de Québec en 2014. La soprano Audrey Larose Zicat et le ténor Steeve Michaud feront aussi partie de la distribution.
L'opéra-bouffe Le barbier de Séville de Rossini tiendra l'affiche les 13, 16, 18 et 20 mai 2017. Le célèbre barbier y sera interprété par Armando Noguera, vu à Québec dans La flûte enchantée en 2015 et La veuve joyeuse en 2014. 
Antonio Figueroa (The Tempest) jouera le comte Almaviva; Julie Boulianne (L'enfant et les sortilèges), Rosina; et Peter McGillivray (Madama Butterfly), le docteur Bartolo.
Les deux programmes seront en version originale italienne avec surtitres français. Info : www.operadequebec.com