Anne-Marie Olivier, directrice artistique du Trident, a retenu l’attention dans la catégorie théâtre, avec «Venir au monde».

Prix littéraires du gouverneur général: Fontaine et Olivier finalistes

L’écrivaine Naomi Fontaine et la comédienne Anne-Marie Olivier, directrice artistique du théâtre Le Trident, comptent parmi les finalistes des prestigieux Prix littéraires du Gouverneur général annoncés mercredi.

Naomi Fontaine, une romancière d’origine autochtone, a été retenue dans la catégorie Romans et nouvelles pour son deuxième ouvrage, Manikanetish. Les autres nommés dans cette catégorie sont De synthèse de Karoline Georges (publié par la maison d’édition Alto, de Québec), La bête creuse de Christophe Bernard; Les noyades secondaires de Maxie Raymond Bock et noms fictifs d’Olivier Sylvestre.

Théâtre

Anne-Marie Olivier a pour sa part retenu l’attention dans la catégorie théâtre, avec Venir au monde, aux côtés de Christine Beaulieu (J’aime Hydro), Steve Gagnon (Os : la montagne blanche), Michel Tremblay (Enfant insignifiant!) et Guillaume Lapierre-Desnoyers (Invisibles)

Dans la catégorie Essais, soulignons la présence de Denys Delâge, de Saint-Antoine-de-­Tilly, auteur, en collaboration avec Jean-Philippe Warren, du livre Le piège de la liberté : les peuples autochtones dans l’engrenage des régimes coloniaux. On note aussi Avant l’après : voyages à Cuba avec George Orwell de Frédérick Lavoie, qui a déjà collaboré au Soleil.

Les Prix littéraires du Gouverneur général ont reconnu plus de 700 ouvrages depuis leur création en 1936. Chaque gagnant reçoit un montant de 25 000 $, alors que son éditeur touche 3000 $ pour la promotion du livre gagnant.

Les gagnants seront annoncés le 30 octobre. La gouverneure générale du Canada, Julie Payette, remettra les prix le 28 novembre, à Rideau Hall, à Ottawa.

La liste complète des finalistes est disponible sur le site https://conseildesarts.ca