De gauche à droite, Giorgia Volpe, Thomas-Louis Côté, Harold Rhéaume et Vincent Dubé figurent parmi les lauréats des Prix d’excellence des arts et de la culture.

Prix d’excellence des arts et de la culture: l’audace récompensée

Entre la musique, la danse, les arts visuels et la BD, la créativité et l’audace des créateurs qui ont fait bouger la scène artistique de la région dans la dernière année ont été célébrées lundi, lors de la 31e remise des Prix d’excellence des arts et de la culture.

Parmi les lauréats, le directeur général du Festival de la BD francophone de Québec, Thomas-Louis Côté, s’est vu remettre le Prix de l’Institut Canadien pour sa contribution à la vie littéraire de la ville. Le Prix Ville de Québec a de son côté été remis à la Manif d’art, qui a tenu sa huitième biennale d’art contemporain cette année. 

Le Prix François-Samson, célébrant une initiative qui a eu «un impact significatif sur le développement culturel», a été octroyé au chorégraphe Harold Rhéaume, à la barre de la compagnie Le fils d’Adrien danse depuis 1999. 

Pour les plus de 90 représentations du spectacle Machine de cirque offertes à l’étranger, l’artiste multidisciplinaire (et fondateur de la compagnie Machine de cirque), Vincent Dubé s’est démarqué au chapitre du rayonnement international. 

Au rayon de la musique classique, l’engagement envers les jeunes interprètes dont a fait preuve La relève musicale a été salué du Prix de la Fondation de l’Opéra de Québec. L’organisme offre depuis 2006 une vitrine aux chanteurs et musiciens en début de carrière.

En arts visuels, Giorgia Volpe a été récompensée pour la rétrospective Tisser l’existant, présentée l’été dernier à la Maison Hamel-Bruneau, qui a revisité ses créations des 15 dernières années. Le travail de son confrère de la relève Julien Lebargy a aussi été souligné pour son expo de fin de maîtrise, Programme de découverte spatiale pour ceux qui mélangent les chiffres et la poésie : S4DP+, que les visiteurs de la Maison Tessier-dit-Laplante ont pu voir au printemps dernier. Un prix Reconnaissance a également été remis à Alain-Martin Richard «pour son apport exceptionnel au rayonnement de l’art action au Québec».

Quatorze prix totalisant 18 500 $ en bourses ont été remis lors d’une cérémonie organisée lundi au Musée de la Civilisation. Rappelons que les prix d’excellence dans le domaine du théâtre sont depuis cette année décernés séparément. Ils ont été remis au printemps dernier, pendant le Carrefour international de théâtre.