La romancière Marie-Ève Thuot
La romancière Marie-Ève Thuot

Prix des libraires : Marie-Ève Thuot et Anne-Marie Desmeules récompensées

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
Ce n’est pas la COVID-19 qui allait empêcher l’Association des libraires du Québec de célébrer la littérature. Récompensant entre autres la romancière Marie-Ève Thuot et la poète Anne-Marie Desmeules, les Prix des libraires ont été remis jeudi lors d’un gala virtuel animé par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques.

Pour son premier roman, La trajectoire des confettis (Les Herbes rouges), Marie-Ève Thuot a retenu l’attention parmi les romans, nouvelles ou récits québécois. Anne-Marie Desmeules s’est de son côté démarquée pour le recueil Le tendon et l’os (l’Hexagone), qui lui avait plus tôt cette année valu un prix littéraire du Gouverneur général.

Dominique Payette a été récompensée pour son essai Les brutes et la punaise (Lux), dans lequel l’autrice s’est penchée sur le phénomène des radios-poubelles. La bédéiste Marie-Noëlle Hébert a été déclarée gagnante parmi les BD québécoises pour La grosse laide (XYZ).

Dans les catégories dites «hors Québec», In waves d’Aj Dungo (Casterman) a été choisie parmi les bandes dessinées et L’empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich (Sonatine) a été privilégiée dans la catégorie romans-nouvelles-récits.

Remis depuis 1994, les Prix des libraires ont été célébrés en mode distanciation sociale jeudi matin. De chez lui, l’humoriste Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques a pris la barre du gala auquel les acteurs Jean-Philippe Baril Guérard, Debbie Lynch-White, Dominique Pétin, Mani Soleymanlou et Catherine Trudeau ont pris en lisant des extraits des œuvres lauréates. On peut voir le gala sur la page Facebook du Prix des libraires.