Lyne Vanier et Mathieu Villeneuve

Prix de création littéraire: et les gagnants sont...

Mathieu Villeneuve et Lyne Vanier ont remporté jeudi les Prix de création littéraire 2018, respectivement dans la catégorie littérature adulte et jeunesse, pour leur roman «Borealium tremens» et «La fille désaccordée».

Le jury a choisi l’œuvre du jeune auteur, un «roman de la terre», entre autres pour la qualité de son intrigue et la richesse de l’écriture.  «C’est l’histoire d’un gars qui reçoit en héritage une maison fantôme, au Lac Saint-Jean, et qui décide de la rénover et de l’habiter pour écrire son roman du terroir», résume le gagnant, avouant s’être inspiré de «vieilles œuvres poussiéreuses» comme Maria Chapdelaine et Séraphin, un homme et son péché.

Les deux autres finalistes dans cette catégorie étaient Charles Quimper (Marée montante) et Jean-Jacques Pelletier (Deux balles, un sourire).

Pour sa part, Lyne Vanier s’est distinguée avec l’histoire d’une jeune fille transgenre. «On  parle beaucoup du phénomène trans comme si c’était nouveau, mais il y a des gens qui vivent ça depuis très longtemps», explique la psychiatre qui travaille sur la base militaire de Valcartier, auprès des soldats victimes de stress post-traumatique.

La plupart des livres écrits sur le sujet remontaient aux années 80, ajoute Mme Vanier. «Les jeunes avaient besoin de quelque chose d’un peu plus moderne.»

Les deux autres écrivains jeunesse en lice pour le prix étaient Denis Côté (Je suis un monstre) et Claudine Paquet (Bienvenue Alice!).

Cette année, 56 œuvres ont été soumises au jury par les éditeurs, dont 42 dans la catégorie littérature adulte. Le concours est organisé depuis sept ans par la Bibliothèque de Québec et le Salon international du livre afin de faire découvrir des auteurs de la capitale.