Le Soleil
La coréalisatrice Isabelle Hayeur témoigne dans «Prisons sans barreaux» de l’existence aseptisée qu’elle doit mener pour échapper aux polluants qui la rendent malade.
La coréalisatrice Isabelle Hayeur témoigne dans «Prisons sans barreaux» de l’existence aseptisée qu’elle doit mener pour échapper aux polluants qui la rendent malade.

«Prisons sans barreaux»: mauvaises ondes

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Elles sont omniprésentes dans notre environnement, mais passent inaperçues. Malgré tout, elles peuvent causer de sérieux désagréments. Maux de tête, fatigue, acouphènes, difficultés de concentration, autant de symptômes qui affligent les personnes qui souffrent d’une intolérance aux ondes émises par les antennes, cellulaires et autres objets de notre société moderne.