Le Québécois Yannick Nézet-Séguin a pris la rare initiative de ramener tout l'orchestre sur scène lors des salutations, au terme de sa première représentation en tant que troisième directeur musical de l'histoire du Metropolitan Opera.

Première au Met: Nézet-Séguin rappelle ses musiciens pour les salutations

NEW YORK — Yannick Nézet-Séguin a pris la rare initiative de ramener tout l'orchestre sur scène lors des salutations, au terme de sa première représentation en tant que troisième directeur musical de l'histoire du Metropolitan Opera.

Le chef québécois de 43 ans a dirigé mardi soir la première d'une nouvelle production de La Traviata de Verdi, réalisée par Michael Mayer, lauréat d'un Tony Award, sur Broadway, à New York. L'opéra met en vedette Diana Damrau, Juan Diego Flores et Quinn Kelsey.

Des confettis dorés ont été largués sur Yannick Nézet-Séguin lors de son salut, et l'orchestre est revenu sur scène pour faire des révérences derrière lui - plutôt que de rester dans la fosse ou à sa place, comme le veut la coutume.

Lorsque les spectateurs ont quitté la salle, ils ont reçu de petites bouteilles de prosecco portant la mention «Vintage Yannick», avec la date et le titre de l'opéra.