Chris Martin et Coldplay étaient en concert à Montréal cette semaine.

Plusieurs fans de Coldplay floués sur Kijiji

À vendre : «Deux faux billets de Coldplay achetés sur Kijiji cette semaine 300 $ ch. Les billets m'ont été vendus par une personne malhonnête.»
Cette annonce inusitée se trouve réellement sur le populaire site de vente et d'achat. Son auteur avait sûrement besoin d'extérioriser sa frustration après s'être fait flouer. Comme plusieurs fans de Coldplay, il n'a pu assister au spectacle du populaire groupe de passage mardi et mercredi au Centre Bell,  à Montréal. 
«Sans honneur [poignée de main, regard droit dans les yeux, et souhait de bon spectacle] et surtout maintenant introuvable. Après cet achat, vous allez avoir un sentiment de tristesse suivi d'un sentiment de honte, car après tout c'est pour faire plaisir aux gens qu'on aime qu'on fait toutes ces démarches», ajoute dans l'annonce la malheureuse victime.
Le Soleil a composé le numéro fourni par la victime. Un message en anglais nous remercie d'avoir utilisé le service de messagerie Textme et nous invite à laisser un numéro pour obtenir un retour d'appel.  
Au lendemain de la prestation de mercredi, les policiers disent avoir enregistré 17 plaintes au poste de quartier de la rue Sainte-Catherine. L'agent Manuel Couture précise que les enquêteurs du service des fraudes ignorent pour l'instant combien de personnes sont derrière cette arnaque.
Une des présumées victimes affirme que ses billets - pourtant vraisemblables - étaient en fait valides pour un précédent concert de Green Day.
Eva Romano raconte s'être procuré la paire de billets en avril, par l'entremise du site d'annonces gratuites Kijiji - pour une première et dernière fois. Elle avance que d'autres plaignants rencontrés au poste de police croient avoir été fraudés par la même personne.
«Ce qu'on recommande, c'est d'acheter les billets au niveau des promoteurs officiels des événements», rappelle le porte-parole du SPVM, Manuel Couture.
Ce type de fraude est rendu possible puisque le détenteur d'un billet sur lequel apparaît un code à barres peut le faire imprimer plusieurs fois. La personne n'a plus qu'à vendre les photocopies. On devine que le problème surgit une fois à l'entrée de l'amphithéâtre. Chaque code à barres correspond à un seul siège. Premier arrivé, premier servi. Les autres ne pourront franchir le tourniquet.
Le phénomène est pourtant bien connu. Tellement que même le centre d'aide de Kijiji avise les utilisateurs de l'existence de cette arnaque. «Kijiji peut s'avérer l'endroit idéal pour trouver des billets de spectacles à guichets fermés ou pour revendre des billets lorsqu'un empêchement ne vous permet plus d'assister à un spectacle. Malheureusement, les arnaques relatives aux faux billets sont parmi les escroqueries les plus répandues», y explique-t-on.
Même en donnant quelques conseils pour s'assurer de la validité des billets achetés, les administrateurs du site concluent : «Kijiji déconseille fortement l'achat de billets électroniques ou de billets de type Box Office de toute sorte sur Kijiji.»
Avec La Presse canadienne