Le guitariste et compositeur du groupe de rock The Who, Pete Townshend, a présenté jeudi à Londres son premier roman, L’ère de l’anxiété.

Pete Townshend présente son premier roman

LONDRES — Le guitariste et compositeur du groupe de rock britannique The Who, Pete Townshend, a présenté jeudi à Londres son premier roman, L’ère de l’anxiété, dont il a conçu en parallèle une version pour l’opéra.

The Who, à l’origine de chansons devenues de véritables hymnes de leur époque comme My Generation, sortira un nouvel album le 6 décembre, intitulé WHO.

«Je ne me suis pas lancé avant dans l’écriture de romans, parce que je pensais que je n’étais pas assez compétent pour ça», a déclaré en riant le compositeur.

Le premier roman de ce guitariste de légende, âgé de 74 ans, se déroule sur fond de sexe, drogue et rock and roll, à l’image de sa carrière. Il propose une galerie de personnages tous plus ou moins sujets à des expériences à la frontière de l’imagination et de l’hallucination.

Ici une ancienne rock star devenue un ermite peignant des visions apocalyptiques, là un jeune compositeur sujet à des hallucinations qui trouveraient leur source dans l’anxiété des Londoniens. 

«Je dirais que le roman est à 80 % issu de la réalité. J’ai beaucoup observé ce qui m’entourait et on y retrouve aussi pas mal de faits autobiographiques», a estimé la vedette, évoquant son rapport à la drogue.

Townshend a conçu une version pour l’opéra, qu’il espère pouvoir porter à la scène en 2021. Il a confirmé avoir déjà composé «en grande partie» la musique.