Pearl Jam en 2012

Pearl Jam et Tupac au Panthéon du rock

Le groupe rock Pearl Jam, le regretté rappeur Tupac Shakur et la grande auteure-compositeure-interprète Joan Baez ont tous été intronisés au Panthéon du rock n' roll, vendredi soir.
Les groupes Journey, Electric Light Orchestra et Yes étaient aussi du lot de ceux qui ont fait leur entrée lors d'une cérémonie au centre Barclays, à New York, qui avait commencé par un hommage à Chuck Berry.
Les artistes nouvellement intronisés ont clos le gala de plusieurs heures par une prestation de groupe. Pearl Jam avait livré une performance électrisante incluant plusieurs de ses grands succès.
C'est la vedette de la télévision américaine David Letterman qui a procédé à l'intronisation de Pearl Jam. Il s'est présenté sur scène avec une petite guitare et une lettre que le chanteur de la formation, Eddie Vedder, aurait donnée à son fils quelques jours avant que son émission de fin de soirée ne prenne fin.
Eddie Vedder a remercié sa femme durant son discours de remerciement, laquelle avait les larmes aux yeux. Le musicien en a aussi profité pour aborder la question des changements climatiques, lançant que ceux-ci sont bien «réels» et qu'il ne s'agit «pas de fausses nouvelles».
Le chanteur de Pearl Jam a par ailleurs dit que sa fille Olivia est une adepte de la musique de Chance The Rapper - primé aux Grammy -, le remerciant du même coup de sa contribution au rayonnement de Chicago.
Également dans le registre du rap, la mémoire de Tupac Shakur, mort en 1996, a été soulignée par Snoop Dogg, qui a livré un touchant discours.
Le célèbre rappeur a dit avoir voulu s'assurer que son ami allait être honoré en tant qu'«homme noir fort qui s'est tenu debout pour les siens». La chanteuse Alicia Keys a ensuite interprété un ensemble de plusieurs morceaux de Tupac Shakur au piano, notamment Dear Mama et Changes.
L'une des prestations qui étaient les plus attendues au cours de la soirée est celle du groupe Journey. L'ancien leader de la formation, Steve Perry, a monté sur la scène pour faire une accolade au guitariste et co-fondateur du groupe, Neal Schon.
«Vous êtes ceux qui nous avez menés ici», a-t-il lancé à l'adresse des fans, méritant ainsi une des plus grosses acclamations de la soirée.
Joan Baez a dit que son intronisation permettra peut-être à un public plus jeune de la connaître et de savoir ce qu'elle a accompli. «Ma petite-fille n'avait aucune idée qui j'étais vraiment avant de l'amener voir un spectacle de Taylor Swift dans les coulisses.»
Elle a été présentée par Jackson Browne qui a raconté que le premier album qu'il s'était acheté avec son propre argent était le deuxième disque de la chanteuse.
Electric Light Orchestra - qui avait ouvert la soirée en entonnant Roll Over Beethoven de Chuck Berry, récemment décédé - a aussi été intronisé au Temple de la renommée, de même que le groupe rock britannique Yes.
«Il y a 49 ans, je rencontrais Chris Squire, a raconté le chanteur Jon Anderson au sujet du bassiste du groupe progressif. C'était un moment magique.»