L’écrivain Patrick Senécal donnera notamment des ateliers d’écriture à plus de 200 jeunes provenant d’écoles du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie.

Patrick Senécal, président d’honneur du Salon du livre de Rimouski

RIMOUSKI — L’écrivain Patrick Senécal sera le président d’honneur du 54e Salon du livre de Rimouski, qui se tiendra du 7 au 10 novembre. L’événement littéraire accueillera aussi des invités d’honneur, dont Laure Waridel et Stanley Péan. Plusieurs activités seront placées sous les thèmes de l’écologie, de l’environnement et des changements climatiques.

À ce jour, 200 écrivains ont confirmé leur présence, dont Marie Laberge, Louise Portal et Larry Tremblay. La centaine de kiosques a déjà trouvé preneurs. «L’an passé, il y avait 300 auteurs, rappelle le directeur du Salon, Robin Doucet. C’est beaucoup! Si on a moins d’auteurs, ce ne sera pas nécessairement une mauvaise nouvelle!» Il précise aussi que le nombre d’activités a été diminué. «La programmation respire un peu plus que ce qu’on a présenté les autres années», fait savoir M. Doucet.

Patrick Senécal donnera des ateliers d’écriture à plus de 200 jeunes provenant d’écoles du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. L’auteur à succès participera également à une activité pré-salon hors des murs présentée le 6 novembre par Paraloeil de Rimouski, alors qu’il prendra part à une discussion avec le public après la projection du film d’horreur autrichien Good Night Mommy. 

«On est contents d’avoir un président comme Patrick Senécal parce que c’est quelqu’un qui aime échanger avec les gens, s’enthousiasme le directeur de l’événement. Il est très accessible. On lui a préparé un programme d’animation où on va le mettre en valeur et les gens vont pouvoir avoir des prétextes pour aller le rencontrer.»

Laure Waridel, dont le dernier livre intitulé L’urgence d’agir, pensées et pratiques pour la transition écologique sortira en librairie dans quelques jours, prononcera la conférence Choisir aujourd’hui ce que sera demain. Elle participera aussi à une table ronde portant sur le thème Agir pour le climat, une question de justice sociale entre les peuples?. Quant à Stanley Péan, il viendra présenter son 25e ouvrage. De préférence la nuit est un recueil qui raconte des anecdotes de jazzmen, surtout de Montréal. 

Conférences variées

Parmi les autres conférenciers, notons le comédien Martin Larocque qui parlera de parentalité et Gérard Bouchard, dont le propos portera sur l’avenir des nations à l’ère de la mondialisation. Par ailleurs, la journaliste retraitée de La Presse Michèle Ouimet présentera Partir pour raconter, où elle relatera 25 ans de reportages dans les zones chaudes de la planète.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi, les organisateurs ont dévoilé l’affiche du Salon du livre de Rimouski 2019, conçue par Sébastien Thibault de Matane. L’illustrateur travaille notamment avec le quotidien The Guardian de Londres et le magazine Time de New York.

Le jury du Prix littéraire Jovette-Bernier a aussi fait connaître sa lauréate 2019. Des sept œuvres proposées par six autrices, c’est Annie Landreville qui récolte le prix et une bourse de 1000 $ pour son dernier recueil de poésie intitulé Date de péremption, publié par les Éditions de la Grenouillère. «Je suis très heureuse que mon nom soit associé à Jovette Bernier, s’est exprimée la lauréate de Rimouski. Ce prix est une occasion de faire connaître la poésie, de la démocratiser. C’est la cinquième fois en 25 ans que le prix est remis pour un livre de poésie.»