Ce sont pour les soirées du 8 juillet, alors que P!nk sera sur les Plaines, et du 9 juillet, avec les Backstreet Boys, que le moins de laissez-passer sont disponibles. 

Partage de laissez-passer du FEQ: départ hâtif pour Shareapass

La jeune entreprise Shareapass a lancé plus tôt cette année sa plateforme de partage de laissez-passer pour le Festival d'été de Québec (FEQ) et la clientèle a très bien répondu, près de 300 laissez-passer étant déjà offerts à moins de dix jours du premier spectacle.
«C'est parti très fort cette année et on s'attend à dépasser notre total record de 1644 partages réalisés l'an dernier, d'autant plus que le FEQ a complètement mis de côté le principe des billets quotidiens. Nous devenons la seule alternative pour les festivaliers désireux d'assister à l'événement pour une seule journée», explique au Soleil Jonathan Parent, fondateur de Shareapass.
M. Parent voit dans le fait que des laissez-passer soient disponibles pour toutes les journées du festival que son service répond à un besoin. «Pour un festival aussi diversifié, c'est certain qu'une majorité de personnes ne souhaite pas assister à tous les spectacles», explique-t-il.
Même Metallica, Gorillaz et Muse, les poids lourds qui occuperont les plaines d'Abraham lors des trois derniers soirs du festival, amènent entre 24 et 31 détenteurs de laissez-passer à partager leur précieux sésame ces soirées-là.
P!nk et Backstreet Boys
En fait, ce sont les soirées du 8 juillet, alors que P!nk sera sur les plaines, et du 9 juillet, la soirée «nostalgie» avec les Backstreet Boys, que le moins de laissez-passer sont disponibles, à savoir respectivement dix et huit. De l'autre côté du spectre, 42 laissez-passer ont été rendus disponibles pour le passage du rappeur Kendrick Lamar le 7 juillet.
Les partages se feront cette année au Monument aux Acadiens, devant le Parc de l'Amérique française et le Grand Théâtre de Québec.
Les activités de Shareapass sont rentables depuis le début de la mise en place de la plateforme, qui récolte 10 % du prix fixé par le locateur pour le prêt du laissez-passer et 10 % du prix d'achat payé par le client.
Demande de subvention
Jonathan Parent a également indiqué que son entreprise avait postulé pour une subvention de la Ville de Québec qui lui permettrait d'embaucher une ressource pour le service à la clientèle. «Nous aurons notre réponse en octobre. Mais d'avoir un employé permanent nous permettrait aussi «d'ouvrir» à d'autres événements en créant de l'attraction autour de ces événements», explique-t-il.
Shareapass avait tenté plusieurs fois au cours des dernières années de s'installer en marge d'autres festivals, comme Osheaga, Heavy MTL et le Ottawa Blues Fest, mais avec un succès mitigé qui contrastait avec sa popularité au FEQ.