Russull Simmons

Nouvelle plainte pour viol contre Russell Simmons

LOS ANGELES — Le magnat du hip-hop Russell Simmons fait l’objet d’une nouvelle plainte pour viol, déposée vendredi à Los Angeles par une femme anonyme qui réclame 10 millions de dollars.

Dans la plainte déposée au tribunal supérieur du comté de Los Angeles, la femme dont le nom n’est pas révélé accuse l’homme d’affaires de l’avoir violée dans un hôtel des environs de Los Angeles après que tous deux soient allés dans une boîte de nuit à la suite d’un concert où ils s’étaient rencontrés.

Simmons a été accusé de divers abus sexuels par au moins neuf femmes et a été poursuivi en janvier dans un tribunal fédéral de Los Angeles pour le viol présumé de Jennifer Jarosik, une productrice de documentaires, en août 2016.

Dans un communiqué de presse, M. Simmons, âgé de 60 ans, a nié les accusations contre lui. «Je démens avec force toutes les accusations contre moi», «elles m’ont choqué au plus profond car je n’ai jamais été abusif ou violent de quelque façon dans les relations avec les femmes», assure-t-il.

Il dit avoir passé avec succès plusieurs tests au détecteur de mensonge.

Dans la plainte vendredi, la femme anonyme dit que M. Simmons l’a attirée dans sa chambre d’hôtel, l’a jetée sur le lit et violée. Elle raconte l’avoir d’abord rencontré à un concert où elle s’était rendue avec son fils puis Simmons l’a invitée à une fête qui suivait le concert.

En janvier, Jennifer Jarosik avait assigné en justice pour viol le magnat américain du hip-hop, lui réclamant cinq millions de dollars de dommages et intérêts.

Elle affirme avoir été violée en août 2016 au domicile de Simmons à Los Angeles. Après qu’elle eut refusé ses avances, le producteur l’aurait poussée sur son lit, puis frappée, avant d’abuser d’elle, a expliqué cette femme de 37 ans, qui dit avoir été amie avec lui depuis 2006.

Fin novembre, Jenny Lumet, fille du réalisateur Sidney Lumet, avait affirmé que Russell Simmons l’avait violée en 1991, tandis que l’ex-mannequin Keri Claussen Khalighi indiquait qu’il l’avait agressée sexuellement, la même année, entre autres accusations.