Bill Bruisers est le premier album des New Pornographers depuis 2010. «L'industrie du disque a changé énormément en quatre ans, constate le chanteur Carl Newman. Je ne sais pas du tout ce qu'on doit anticiper au chapitre des ventes. C'est étrange, mais cet album aurait beau être celui qui sera le plus acclamé, il pourrait en même temps être notre moins bon vendeur.»

Nouvelle affiche et nouveaux noms annoncés au FEQ

Après avoir annoncé qu'il renonçait à sa traditionnelle affiche, car il ne réussissait pas à s'entendre avec certaines vedettes sur le positionnement de leurs noms, le Festival d'été de Québec a trouvé une solution.
La nouvelle affiche du FEQ 2017, où les artistes sont présentés de façon chronologique.
Plutôt que de faire défiler, de haut en bas, avec une police de caractères allant en décroissant, les artistes les plus connus à ceux qui le sont moins, l'organisation a décidé de décliner sa programmation soir par soir, de manière chronologique, en mettant en exergue les vedettes de chaque journée.
Isabelle Boulay, Kendrick Lamar, P!nk, Backsteet Boys, Lady Antebellum, Les Cowboys fringants, Flume, The Who, Metallica, Gorillaz et Muse apparaissent ainsi, bien en évidence, avec, en dessous, les principaux musiciens qui oeuvrent du 6 au 16 juillet.
Les New Pornographers s'ajoutent
La programmation du Festival d'été s'est par ailleurs enrichie d'une poignée de nouveaux noms, qui risquent de plaire aux amateurs. En tête de liste, on trouve les New Pornographers. Ceux-ci se produiront au Pigeonnier le 7 juillet, en première partie de Wolf Parade. La formation de Montréal, Plants & Animals figurera également au programme, cette même soirée.
Le 11 juillet, toujours au parc de la Francophonie, on pourra voir Jazz Cartier, soit le même soir que Migos. La troupe BadBadNotGood reviendra par sa part en ville le 12 juillet, pour investir l'Impérial. Enfin, les Anglais de The Struts seront sur la grande scène des plaines d'Abraham, le 13 juillet, question de chauffer les planches pour The Who.