Ernesto (Armando Espitia) fera face à toutes ses femmes qui n’en peuvent plus de souffrir en silence et veulent témoigner des massacres de la guerre civile.
Ernesto (Armando Espitia) fera face à toutes ses femmes qui n’en peuvent plus de souffrir en silence et veulent témoigner des massacres de la guerre civile.

Nos mères: la résilience des survivantes d’un massacre ****

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / César Diaz a emprunté divers chemins (scénariste, monteur, documentariste…) avant de réaliser son premier long métrage de fiction. Et il n’a pas manqué son coup. Nos mères (Nuestras madres), Caméra d’or à Cannes 2019, s’avère un film puissant et remuant sur la résilience des survivantes du génocide au Guatemala en favorisant une prise de parole intime et humaniste plutôt que la charge pamphlétaire.