L’artiste Lindsay Kay explique qu’on ne lui a jamais dit carrément qu’enregistrer sans l’aide d’hommes en studio était une mauvaise idée, mais c’était souvent sous-entendu par ses pairs.

Un album réalisé à 100% par des femmes

TORONTO — La chanteuse Lindsay Kay se souvient de ce qu’elle a vécu alors qu’elle se préparait à enregistrer son premier album avec une équipe formée uniquement de musiciennes et d’ingénieures du son.

L’artiste originaire de Calgary explique qu’on ne lui a jamais dit carrément qu’enregistrer sans l’aide d’hommes en studio était une mauvaise idée, mais c’était souvent sous-entendu par ses pairs.

«Quand j’ai demandé spécifiquement des femmes ingénieures, j’ai entendu beaucoup de: “Oh, hum, une femme ingénieure... Hum, je n’en connais aucune”», raconte-t-elle.

«Ou des commentaires comme: “C’est dommage que tu ne travailles qu’avec des femmes, parce que je connais ce gars super qui est incroyable”.»

Lindsay Kay avait l’impression que les gens ne la comprenaient pas.

L’album For the Feminine, by the Feminine a été créé en rejetant la misogynie que la chanteuse dit constater dans l’esprit de nombreuses personnes dans l’industrie de la musique. Chaque étape du projet a été faite uniquement avec des femmes et des personnes s’identifiant au sexe féminin.

«Cela m’attriste lorsque des femmes pensent qu’elles ne peuvent pas créer sans hommes, dit-elle. Il y a quelque chose de profondément troublant dans tout ça, à mon avis.»

Rejeter le boys club

Lindsay Kay n’est pas la seule à vouloir mettre davantage l’accent sur le talent féminin dans le processus de création. Un certain nombre de musiciennes canadiennes ont commencé à travailler cette année sur des albums créés exclusivement par des femmes, du début à la fin. À bien des égards, il s’agit d’un effort pour rejeter l’idée du boys club perçue dans l’industrie de la musique.

Plus tôt cette année, Lights a consulté ses nombreux abonnés sur les médias sociaux pour découvrir des productrices moins connues. Elle espère recruter une équipe de production entièrement féminine pour son prochain album.

Lido Pimienta, lauréate du prix Polaris, a adopté une approche similaire avec son album à venir, qu’elle a produit elle-même et qui sera offert à la fois dans une version pop et une autre enregistrée uniquement «avec cuivres et voix».

«Aucun homme ne sera inclus dans cet album», a-t-elle récemment déclaré lors de la Semaine canadienne de la musique. «Pour moi, il est logique que je sois entourée d’un groupe de femmes.»

L’embauche d’une équipe complète de personnes s’identifiant au sexe féminin a pris beaucoup de temps et nécessité des recherches, a reconnu Lindsay Kay, parce que le bassin de candidates est beaucoup plus petit.

L’expérience l’a incitée à continuer à travailler uniquement avec des femmes après la sortie de son album en octobre. Elle a récemment filmé un vidéoclip pour la chanson Too avec une réalisatrice et une distribution féminine, ainsi que des vêtements créés exclusivement par des jeunes femmes de l’industrie de la mode qu’elle a découvertes sur Instagram.

Elle croit qu’avec le temps, elle réussira à élargir son cercle de femmes en musique.