La ville de St. Catharines, en Ontario honorera la mémoire de Neil Peart (ici en 2015).
La ville de St. Catharines, en Ontario honorera la mémoire de Neil Peart (ici en 2015).

St. Catharines honore Neil Peart

Victoria Ahearn
La Presse Canadienne
TORONTO — La ville de St. Catharines, en Ontario, nomme un pavillon en l’honneur du regretté batteur de Rush Neil Peart et envisage d’autres façons d’honorer son héritage.

Le percussionniste de renom, décédé en janvier à l’âge de 67 ans, est né à Hamilton et a grandi à St. Catharines.

Il était le principal parolier de Rush et a co-écrit la chanson de 1975 du groupe de rock progressif Lakeside Park en l’honneur de la région.

Plus tôt cette année, la ville du sud de l’Ontario a demandé des soumissions pour un nom pour le pavillon de Lakeside Park dans la communauté de Port Dalhousie.

Les soumissions ont été réduites à deux finalistes — Neil Peart, ainsi que Lakeside Park Pavilion.

Un vote public a obtenu une majorité pour le pavillon Neil Peart à Lakeside Park, et le conseil municipal a approuvé le choix plus tôt cette semaine.

«C’est l’un des nôtres qui a réussi sur la scène mondiale», a déclaré le conseiller de Port Dalhousie Bruce Williamson lors d’une entrevue téléphonique.

«Pour les percussionnistes, les batteurs, il est une grande icône. Pour ceux d’entre nous à Port Dalhousie et à St. Catharines, il y a beaucoup de fierté à propos de ses réalisations.»

La Ville a déclaré avoir consulté la famille Peart lors du processus de dénomination du pavillon, qui comprend un carrousel, une plage et d’autres attractions.

Un comité a été créé pour trouver des moyens d’honorer davantage Neil Peart, avec des idées telles qu’une plaque ou une statue en bronze le représentant en action, a dit M. Williamson.

Le comité sera composé de conseillers municipaux ainsi que de membres du public.

«Diverses personnes proposent de soutenir financièrement une sorte de reconnaissance pour lui», a déclaré M. Williamson.

Neil Peart est considéré comme l’un des plus grands batteurs de tous les temps.

Dans la chanson Lakeside Park, il a écrit sur les jeunes nuits d’été dans la région, avec «des manèges rieurs», des lumières d’ambiance et des «étoiles brillantes».

Neil Peart est décédé le 7 janvier à Santa Monica, en Californie, après avoir lutté contre le glioblastome, une forme agressive de cancer du cerveau.