Southern Family Collectif

Southern Family: l'authenticité country****

CRITIQUE / Bien qu'il ait reçu plus d'un prix, Dave Cobb demeure l'un des réalisateurs les plus sous-estimés de la musique populaire. On l'a entendu autant dans la sphère country (Chris Stapleton), qu'americana (Jason Isbell) ou rock (Rival Sons), toujours avec le même doigté.
Pour l'aventure collective Southern Family, il a demandé à une douzaine d'artistes de partager des chansons célébrant leurs familles ou leurs proches, bref des titres sensibles, qui n'auraient peut-être pas cadré ailleurs. Le résultat est hautement convaincant, surtout que de grosses pointures comme Zac Brown et Miranda Lambert se sont prêtées au jeu, délaissant leurs approches plus pop ou commerciales.
Dès l'ouverture, John Paul White (ex The Civil Wars) donne le ton avec une pièce sensible et dépouillée (Simple Song). Les ballades sont d'ailleurs nombreuses, quoique variées, ce qui n'empêche pas des titres plus orchestrés et dynamiques comme l'excellente Learning d'Anderson East, plus teintée des sonorités de Muscle Shoals. Un incontournable pour les amateurs du genre.