Qualité Motel aimerait que leur tournée en voilier puisse devenir un concept réutilisable pour d’autres artistes.

Qualité Motel: les «matelots de l’électro» prennent le large

Les plages de L’Isle-aux-Coudres, de Mont-Louis et de Gaspé recevront la visite de Qualité Motel cette semaine. Le quintette alter ego de Valaire a décidé de tester une mini-tournée en voilier mettant en valeur la bouffe et les alcools locaux, un concept qu’il souhaiterait par la suite offrir à d’autres artistes.

«Pendant nos périodes de composition, on va souvent dans un chalet à l’extérieur de la ville pour changer d’air, avoir une inspiration autre que celle de notre studio habituel. On aime bien l’idée de diversifier nos activités. On se disait que les endroits où on jouait étaient souvent près d’un cours d’eau navigable et que la tournée au Québec pouvait se faire en pédalo ou en voilier», explique Luis Clavis (Louis-Pierre B. Phaneuf de son vrai nom).

Avec François-Simon Déziel (France), Jonathan Douin (DRouin), Julien Harbec (Kilojoules) et Thomas Hébert (To), il s’est initié à la navigation au festival Musique du bout du monde, il y a quelques années.

Ils partiront avec leurs deux coffres de matériel, le «skipper» Mike Lepage et le cinéaste Mathieu Boudreau sur le Grey Goose, un voilier CS36T de 36 pieds. Même si Jonathan est toujours blessé à la cheville après avoir sauté sur un pied de micro au Festif! de Baie-Saint-Paul, l’équipage a bon espoir de parcourir 350 milles marins et de donner 4 spectacles en 5 jours.

Des cobayes

«Cette année, c’est un test, on va juste faire trois dates, pour voir si la navigation de nuit nous convient. Déjà, on a l’habitude de ne pas se reposer énormément, indique Luis. S’il y a un bon vent et que ça navigue bien, on va peut-être arriver en avance et avoir le temps de faire une sieste avant les shows. Peut-être aussi que ça va être l’enfer tout le long, et qu’on va arriver tight et brûlés. On est conscient de ça et avant de l’offrir à d’autres, on veut le vivre.»

Chaque escale inclut un après-midi de «chilling» avec de la bière et de la bouffe locale. Le mercredi 7 août à L’Isle-aux-Coudres, la Ferme des Quatre-Temps, les Viandes Biologiques de Charlevoix et Famille Migneron seront entre autres impliqués dans l’aventure. Qualité Motel donnera un premier spectacle en fin d’après-midi sur la batture, près de Suroît Aventures, puis à 21h à la Fascine. Ils remettent les activités au lendemain en cas de pluie.

Le samedi 10 août, ils se rendront à La Face B, à Mont-Louis, puis le 12 août à Gaspé, dans le cadre du festival Musique du Bout du monde, à la Cantina Latino-Gaspésienne, sur la Plage Haldimand.

Célébrer le fleuve

Lorsqu’on lui demande pourquoi un cinéaste les accompagne, Luis répond qu’ils souhaitent, dans la mesure du possible, documenter l’expérience sur le fleuve. «Je m’intéresse beaucoup au rapport au fleuve. C’est un peu lui qui draine la culture québécoise, tout est arrivé par là, expose-t-il. On peut aborder le rapport des riverains au fleuve, la santé du cours d’eau, les enjeux écologiques…»

Des aspirations réfléchies qui contrastent avec les paroles loufoques au deuxième degré des chansons de Qualité Motel. «On veut allier la réflexion au party. Montrer qu’on peut célébrer notre fleuve de façon responsable», souligne Luis.

Valaire a pensé à créer Qualité Motel devant la demande grandissante de faire des DJ sets, un projet peu réaliste avec leur arsenal de cuivres, guitare, batterie et consoles. «On ne voulait pas être les cinq autour d’un ordi à mettre de la toune, explique Luis. On avait connu les Lions du rythme, des musiciens autour d’une table qui jouaient avec de petits instruments électroniques, en mettant des effets dans la musique et dans les voix.»

Reprenant cette idée, ils ont multiplié les collaborations avec des chanteurs et paroliers invités et ont depuis sorti deux albums, un éponyme et C’est pas la qualité qui compte, en novembre dernier.

Le groupe a commencé son été par une tournée africaine, jouant au Sénégal, au Cap-Vert et aux Îles Canaries. «On a dû s’adapter un peu. Le deuxième degré des paroles passait moins facilement, alors on a axé nos performances sur les passages plus dansants», souligne Luis.

Retour aux sources

Cet automne, ils commenceront à travailler sur un nouvel album de Valaire. «On pense revenir à leurs racines plus instrumentales, avec des passages expérimentaux, alors que le dernier album avait une touche plus pop, avec des refrains et des couplets», note-t-il.

Le groupe a dû faire le deuil des deux dragons articulés qui les avaient accompagnés sur scène lors de l’After-FEQ au Manège militaire, pendant le Festival d’été de Québec. «Ça nous a brisé le cœur, mais on a dû renoncer à les acheter, indique Luis. Il aurait fallu avoir de l’espace d’entreposage et les transporter dans un cube chaque fois, c’était impensable.»

On pourra assister gratuitement aux prestations livrées pendant la Virée du Saint-Laurent de Qualité Motel et suivre l’aventure des «matelots de l’électro», costumes en prime, en temps réel sur les médias sociaux. facebook.com/qualitemotel