Printemps de la musique: les microconcerts éclosent dans le Vieux-Québec [VIDÉO]

Fort de l’engouement suscité par son parcours musical l’an dernier, le Printemps de la musique déploie ses ailes avec encore plus de force cette année, avec deux après-midis de microconcerts à la carte (et gratuits) dans certains des plus beaux lieux patrimoniaux de Québec, du 17 au 19 mai.

Plusieurs lieux qui accueilleront ces concerts sont habituellement peu (ou pas du tout) accessibles au public. Il y a par exemple la fabrique d’obus, au bas de la Côte du Palais, où joueront les Voltigeurs de Québec, la chapelle du Monastère des Augustines qui accueillera la Chamaille ou encore la salle des Promotions du Séminaire de Québec, où aura lieu le grand concert final de valses viennoises, jouées par quatre musiciens de l’Orchestre symphonique de Québec (après un cours de valse 101).

Le but de l’exercice, qui a attiré 8000 spectateurs l’an dernier, est de susciter des coups de foudre entre le public et les diffuseurs de la ville, rappelle la coordonnatrice Jeanne Couture.

On pourra notamment entendre La Fanfare Monfarleau et la Guilde des sonneurs de cloches de Québec, qui donneront le signal du départ à 12h30. Samedi, les lieux de Parcs Canada seront mis en valeur par un large spectre de propositions musicales allant de la viole de gambe à la fonderie de l’Arsenal à des résistances musicales improvisées et queer au kiosque Victoria, sur la terrasse Dufferin. Dimanche, un quatuor à percussion et un artiste électro joueront dans l’église Chalmers-Wesley pendant que l’orgue résonnera au monastère des Ursulines pour un parcours articulé autour du patrimoine religieux.

Mises en contexte

Avant chaque prestation, de courtes introductions permettront de mettre le répertoire en contexte et de présenter le lieu. «L’an dernier, la magie avait particulièrement opéré lorsque la musique portait l’écho du lieu où elle était jouée», indique le porte-parole Nicolas Jobin, qui en donne un avant-goût dans des capsules Web.

Son spectacle Tutti ! De Lascaux au disco, où il résume 35 000 ans de musique entouré de trois musiciens, ouvrira le Printemps de la musique le 17 mai à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone. Deux musiciennes autrichiennes, la mezzo Isabel Pfefferkorn et la pianiste Hanna Bachmann, joueront le Voyage d’hiver de Schubert le samedi soir à la Cathédrale Holy Trinity.

L'équipe de «Tutti ! De Lascaux au disco» qui ouvrira le Printemps de la musique le 17 mai

Suggestions de trajets, liste complète des artistes et des lieux et info : printempsdelamusique.ca