Tame Impala sur la scène du festival Osheaga l’an dernier.
Tame Impala sur la scène du festival Osheaga l’an dernier.

Notre suggestion : Festival virtuel avec Tame Impala, Skrillex et Erykah Badu

Presque tous les lieux culturels sont fermés en raison de la COVID-19. L’art demeure accessible et peut jouer un rôle réconfortant. L’équipe des arts du Soleil va s’efforcer de vous le démontrer, à commencer par une suggestion quotidienne pour vous aider à garder le moral.

Tandis que les festivals feront relâche dans les prochains mois à cause de la pandémie, les rassemblements virtuels se multiplient comme un pied de nez au coronavirus.

Ce samedi, l’initiative nous vient la radio Web londonnienne NTS, qui organise le festival Remote Utopia. Au menu : 24 heures de musique d’horizons multiples offerte par de gros noms ou des artistes à découvrir, mais aussi une vitrine ouverte sur d’autres disciplines artistiques ou réconfortantes.

Entre le rock psychédélique de Tame Impala, les beats du DJ Skrillex et une séance de méditation guidée par l’autrice-compositrice-interprète Erykah Badu, disons qu’il y en aura pour tous les goûts.

Le tout est lancé dès 4h (heure du Québec) sur le site ou l’application mobile de NTS et vise à amasser des fonds pour les banques alimentaires.