ÉLECTRO-POP, Poison, Milk & Bone (simple)

Milk & Bone: bonnes nouvelles  ***1/2

Les choses vont plutôt bien pour les filles de Milk & Bone ces temps-ci.
Nommées dans la catégorie de la Révélation de l'année au gala des prix Juno, présenté le 3 avril, Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne s'apprêtent à entamer une première tournée en sol américain, qui sera lancée dans deux semaines au Texas, au festival South by Southwest. 
Question d'accompagner ces bonnes nouvelles d'un peu de musique, le duo a dévoilé cette semaine l'enregistrement de la chanson Poison, qui faisait déjà son chemin sur les planches depuis un moment. Réalisée par le Torontois Deebs, la pièce ne détonne pas trop de la signature sonore à laquelle Milk & Bone nous a habitués : un mariage vocal envoûtant et une électro-pop délicate et introspective.
Avec Poison, qui évoque une relation amoureuse toxique, elles nous entraînent toutefois sur un terrain plus sombre. Les voix sont toujours cristallines, mais l'environnement sonore se fait plus groundé, voire quelque peu décalé par rapport à la douceur habituelle. Voilà un contraste des plus efficaces. Milk & Bone sont attendues au Cercle le 22 avril.