Folk-rock, Gallaway Road, de Maude Audet

Maude Audet: quand la douceur côtoie le rugueux ***1/2

CRITIQUE / L'automne s'annonce fertile pour Maude Audet, qui présentera sous peu son troisième album.
Recrutée par l'étiquette Grosse Boîte, l'auteure-compositrice-interprète originaire de la capitale s'est entourée d'une solide équipe pour donner vie à ses nouvelles compositions : Ariane Moffatt s'est chargée de la réalisation et les noms de Marie-Pierre Arthur et d'Antoine Corriveau ainsi que de Joe Grass et de Robbie Kuster (qu'on a notamment vus aux côtés de Patrick Watson) figureront au livret. Un premier extrait prometteur, Gallaway Road, donne le ton.
Fidèle à ses habitudes, Audet y combine habilement douceur et sensibilité avec un petit côté rugueux (elle n'a jamais caché son attrait pour le grunge). De sa voix délicate, elle chante une troublante rencontre entre deux inconnus.
La suite arrivera dans les bacs le 29 septembre sous le titre Comme une odeur de déclin, emprunté à une adaptation francophone de Smells Like Teen Spirit de Nirvana que Maude Audet a signée... Mais qui ne se retrouvera malheureusement pas sur le disque. Lancement au Knock-Out le 28 septembre.