La trompettiste Lucienne Renaudin Vary exécutera deux concertos avec Les Violons du Roy, jeudi : celui d’Haydn et celui de Hummel, tous deux en mi bémol majeur.

Lucienne Renaudin Vary: une fée de la trompette

Dix-neuf ans tout juste, de grands yeux vert clair, l’air ravi, Lucienne Renaudin Vary s’apprête à faire ses débuts au Canada. La pétillante trompettiste française, consacrée Révélation — soliste instrumental de l’année aux Victoire de la musique en 2016, jouera cette semaine avec Les Violons du Roy.

Il faut entendre, sur son disque The Voice of the Trumpet, comment elle tire de son instrument rutilant une douceur et des couleurs émotives insoupçonnées. L’exercice qui rassemble des pièces de musique classique, de jazz et des extraits de comédie musicale nous donne déjà envie de la qualifier d’enchanteresse. Une petite visite sur YouTube se charge de faire le reste.

La jeune femme étudie à la fois en classique et en jazz au Conservatoire de Paris. «Quand j’avais neuf ans, j’ai commencé les deux, ça me semble tout naturel, plaide-t-elle. Je trouve un bon équilibre, puisque parfois j’ai envie d’improviser et parfois j’ai envie de rester plus sur la partition.» 

Elle sert des réponses courtes, mais assorties d’un large sourire, aux journalistes venus à sa rencontre au Palais Montcalm. «Vous avez travaillé avec le pianiste Philippe Duchemin qui s’inscrit dans la lignée d’Oscar Peterson», souligne l’un d’eux, entendant par là que même en jazz, la trompettiste se prête à un large éventail de styles du swing au bebop. «On fait souvent des concerts en quartet, de plus en plus en fait. C’est toujours super de jouer avec eux», répond la demoiselle.

Le répertoire pour trompette étant peu étendu en musique classique, la musicienne a entrepris d’adapter la partition du violon ou de la voix humaine pour son instrument. «Il y a des choses qui marchent bien et d’autres qui marchent moins bien. Dans mon premier album, j’ai regroupé plein de pièces qui étaient pour voix [à l’origine]. J’aimerais le faire avec le piano, mais c’est très compliqué. J’adore Chopin, mais [à la trompette] ça ne se peut pas. Je prends ce qui me plaît, ce que j’écoute sur le moment», explique-t-elle.

Ce qui lui a plu dans la trompette? «Tout! La sonorité, le fait qu’on puisse faire autant du jazz que du classique ou que de la musique du monde.» Une démo des professeurs de trompettes, alors qu’elle étudiait le solfège, et hop, ce fût le coup de foudre. «On a cette idée que la trompette est un instrument militaire, au son très clinquant, un peu rude, alors que ça ne l’est pas du tout en fait, on peut jouer des choses très douces», souligne-t-elle.

Conquérir l’Amérique

Bien connue en France, où on a pu la voir sur les plateaux de plusieurs émissions de télé, Lucienne Renaudin Vary part lentement, mais sûrement, à la conquête d’autres marchés. Elle a récemment fait une tournée en Amérique du Sud avec le pianiste Bertrand Chamayou, alors que ses deux concerts avec les Violons du Roy, dirigés par Mathieu Lussier, lui permettront de se faire connaître des mélomanes québécois. 

«Je connaissais les Violons du Roy, forcément. Je suis très heureuse de jouer avec eux. On m’a proposé ces concerts et j’ai sauté de joie», note-t-elle.

Elle exécutera deux concertos : celui d’Haydn et celui de Hummel, tous deux en mi bémol majeur. «Celui d’Haydn, c’est vraiment la pièce phare pour la trompette. Avant, c’était un instrument qui ne pouvait pas faire toutes les notes de la gamme, donc les gammes  chromatiques n’existaient pas. 

C’est avec ce concerto que c’est arrivé, donc je suppose que le public était sous le choc. C’est toujours fort de jouer ce concerto. J’en aime tous les mouvements», expose-t-elle. Celui d’Hummel, «la deuxième grande pièce pour la trompette», a un caractère presque romantique, «avec un deuxième mouvement très chantant et un troisième très virtuose.»

Vous voulez y aller?

Qui : Lucienne Renaudin Vary et les Violons du Roy

Quoi : Une trompette prodigieuse

Quand : jeudi à 20h

Où : Palais Montcalm

Billet : 53 $ à 76 $ (23 $ pour les 30 ans et moins)

Info : 1 877 641 6040