Pop-R'n'b, Prime Time, de Liana

Liana trace sa voie ***1/2

Au lendemain de son passage remarqué à l'émission La voix, en 2015, Liana ambitionnait de lancer un premier album de matériel original l'année suivante.
Finalement, l'artiste de 24 ans a pris davantage de temps pour peaufiner ses compositions, arrivant plutôt avec un premier EP, intitulé Prime Time.
La patience aura sans doute payé. Liana défend en effet cinq titres affichant une belle unité au plan sonore - rythmique électro, facture assez épurée, quoique recherchée -, qui n'exclut pas une certaine variété stylistique. Ficelé avec la complicité de son guitariste Dominique Plante et du réalisateur Dragos Chiriac (Ghostly Kisses, Men I Trust), Prime Time baigne autant dans une r'n'b actuelle (excellente pièce-titre) que dans la soul-pop (On The Run) ou même dans le blues (accrocheuse Danger).
Au micro, Liana affiche une belle aisance. Optant pour un contenu essentiellement anglophone, elle pose sa voix soul avec aplomb, qu'elle demeure dans son registre naturel ou qu'elle navigue plus haut, dans les aigus. Un début qui démontre tout le sérieux de l'artiste.