Laeticia Hallyday

L’exhumation du cercueil de Johnny Hallyday suspendue, à la demande de Laura Smet

GUSTAVIA — Les autorités de l’île française de Saint-Barth ont suspendu l’autorisation d’exhumer le cercueil du célèbre chanteur Johnny Hallyday, comme le souhaite sa veuve, à la demande de la fille du chanteur, a annoncé jeudi le président de la Collectivité, Bruno Magras.

Confirmant une information du Figaro, il a indiqué à l’AFP avoir reçu une demande par courriel de l’avocat de Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday.

Laeticia Hallyday, la veuve de Johnny, est en train de faire construire un caveau familial au cimetière de Lorient à Saint-Barthélemy, juste à côté de la tombe où le rockeur emblématique repose depuis le 11 décembre 2017, près de la mer. Elle souhaite y faire transférer le cercueil blanc du chanteur, dès la fin des travaux.

«Laeticia a tenté de passer en force sans que Laura ne soit informée de rien. En l’absence d’informations sur ce sujet et suivant les textes applicables, le président Magras n’a eu d’autre choix que de surseoir à toute opération d’exhumation, aussi longtemps que les héritiers n’auront pas trouvé un accord unanime», a expliqué à l’AFP Me Emmanuel Ravanas, l’avocat de Laura Smet.

«J’espère qu’un jour Laeticia comprendra qu’elle ne peut agir seule et que ce genre de décision suppose de discuter... Mais pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, Laura n’est pas opposée par principe à tout projet de sépulture, mais à condition d’être préalablement consultée», a-t-il ajouté.

Laeticia Hallyday a acquis une concession et l’autorisation d’y construire un caveau familial peu après le décès du chanteur d’un cancer le 5 décembre 2017 à l’âge de 74 ans. Johnny Hallyday appréciait la tranquillité de Saint-Barth, où il possédait une villa avec sa femme.

Les relations entre Laeticia Hallyday et les aînés du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, sont mauvaises.

Depuis plus d’un an, David Hallyday et Laura Smet ont engagé une bataille judiciaire au long cours contre Laeticia Hallyday, pour obtenir leur part d’héritage dont ils estiment avoir été privés par un testament rédigé aux États-Unis en 2014 dans lequel le chanteur lègue l’ensemble de sa fortune à sa dernière épouse et à leurs deux filles.