Lendemains Les soeurs Boulay

Les soeurs Boulay: les amours éphémères****

Un peu moins d'un an après la parution de l'album 4488, de l'Amour, Les soeurs Boulay réservaient vendredi dernier une belle surprise à leurs fans : quatre chansons toutes neuves réunies sur le mini-album Lendemains et sur lesquelles on retrouve la plume sensible et les fines harmonies vocales des Gaspésiennes.
Les pétillantes frangines concentrent ici leurs images en territoire mélancolique. Outre un titre évoquant une relation mère-fille plutôt trouble, les chansons posent un regard sur des histoires d'amour éphémères.
Signée par Philippe B, Déjeuner demande combien de temps «avant le début de la fin», tandis que l'épurée Mamie, mamie détaille les partenaires interchangeables et la foi en l'amour qui s'effrite. Sur un fond de piano moins habituel chez les Boulay, Piedmont vient clore cette parenthèse feutrée en plongeant dans un dérangement postrupture.
Avec une grande délicatesse dans la forme et une indéniable lucidité sur le fond, Mélanie et Stéphanie ajoutent ici une pierre cohérente à leur corpus musical.