Pop. Everyday Is Christmas, de Sia

Les Fêtes maniérées de Sia **1/2

Pour apporter sa contribution à l’édifice des chansons de Noël, Sia a renoué avec le réalisateur très prisé Greg Kurstin (Beck, Foo Fighters), qui avait notamment collaboré avec Kelly Clarkson sur un projet similaire.

L’Australienne se distingue en laissant de côté les reprises au profit d’un répertoire entièrement neuf — ce qui ne veut pas dire que les clichés du genre dans les sonorités ou l’imagerie ne sont pas au rendez-vous. Si elle offre des titres dynamiques, comme Candy Cane Lane ou la sympathique Ho Ho Ho, avec des cuivres et une touche un peu rétro, c’est surtout dans les ballades qu’on la sent à l’aise, telles Snowman, Underneath the Mistletoe ou la pièce-titre. Le hic? Sia affiche toujours son chant maniéré, où les syllabes peuvent être mâchées au point où comprendre le texte de Santa’s Coming for Us tient du défi ludique, tandis que les pirouettes vocales de Underneath the Christmas Lights frôlent la torture. Un album qui n’est pas inintéressant, mais qui ne fera pas histoire. À réserver aux fans fidèles.