Apollo, des Chercheurs d'or

Les chercheurs d'or: changer sans s'oublier ***1/2

CRITIQUE / Quatre ans après leur précédente offrande, Les chercheurs d’or reprennent du service avec Apollo, un troisième album qui nous les dévoile sous un jour un peu différent.

D’abord parce que le quintette est devenu trio, ce qui ne l’empêche pas de convier en studio une bonne dizaine de musiciens, incluant le réalisateur Dany Placard. Ensuite parce que le groupe d’Isabeau Valois (à la présence vocale toujours aussi charismatique) s’émancipe un peu ici des racines country qu’il a défendues depuis ses débuts. 

On reste en territoire folk, mais ici et là, les amplis se branchent et les arrangements se gonflent. Force est d’admettre que le virage sied plutôt bien à la formation, qui n’a pas oublié où logent ses principales forces : une facture chaleureuse hors des modes, un travail vocal soigné et des mélodies qui portent.