Les 35 ans de Thriller, la protégée de Sirkis

Dans les archives

Le 2 décembre 1983 marque un jalon important dans l’histoire du vidéoclip: la première diffusion de Thriller de Michael Jackson sur la chaîne MTV. Réalisé par John Landis, que Jackson avait contacté personnellement après avoir vu Le loup-garou de Londres, le court-métrage de 13 minutes a relancé les ventes de l’album Thriller, qui commençaient à stagner. Pour cette raison, la compagnie de disques de Jackson avait d’ailleurs refusé de financer le clip dans son entièreté. En alliant l’imagerie d’horreur et la culture pop — dans cette inoubliable chorégraphie de zombies, notamment —, la vidéo continue de fasciner 35 ans plus tard, alors qu’elle collectionne les visionnements en ligne: elle cumule plus de 560 millions de clics sur YouTube... À voir ici

Le clip à voir

Requin Chagrin, c’est le projet de la Française Marion Brunetto. C’est aussi la première artiste à faire paraître un album sous l’étiquette KMS Disques, fondée par Nicola Sirkis. Le chanteur d’Indochine est tombé sous le charme de l’auteure-compositrice-interprète et on peut le comprendre, en considérant la parenté évidente qui relie les deux propositions. La chanson Sémaphore, premier extrait de l’album du même titre à paraître le 25 janvier, en offre une illustration évidente. Marion Brunetto cosigne la réalisation du clip que l’on peut voir ici

Nouvelle musique: Simon Bussieres

Simon Bussieres a fait ses classes dans le punk-rock, notamment au sein de la formation MUTE. Voilà qu’il ralentit la cadence en mode folk dit «mélancolique» avec un premier minialbum éponyme lancé cette semaine. Embrassant la guitare acoustique, l’auteur-compositeur-interprète propose cinq chansons nourries de ses réflexions sur une relation de couple, des débuts insouciants à la rupture imminente. 

Inédits d’entrevue: Carotté

Sur le fait que la musique trad soit toujours associée au temps des Fêtes: 

«Les bands de trad ne tournent pas beaucoup au Québec. Ils tournent dans les réseaux folk aux États-Unis ou en Europe. Mais quand ils jouent au Québec, ça va être dans la période de décembre. Cette fois-là, on l’assume.» — Étienne Bourré-Denis

«Nous, comme il y a ce mélange avec le punk-rock, au mois de juin, ça fait pareil. Qu’on soit au Sea Shack en juin ou à Québec en décembre, c’est le même party.» — Médé Langlois

Note: Carotté a repris la route pour sa désormais traditionnelle tournée du temps des Fêtes, qui l’amènera aux quatre coins du Québec d’ici au 29 décembre.